Fibrer la France : jusqu’où ira-t-on ? @localtis

Source : Caisse des Dépôts des Territoires

Régulation et transparence étaient les maîtres mots des échanges du Graco 2018 (Groupe d’échange entre l’Arcep, les collectivités territoriales et les opérateurs) qui s’est tenu début avril. Et pour cause : dans un contexte marqué par des incertitudes quant aux ambitions et aux capacités réelles de déploiement des grands aménageurs du numérique – aussi bien l’Etat, via le plan France Très Haut Débit, que les grands opérateurs -, on est en droit de questionner la stratégie gouvernementale du haut débit pour tous (HD, supérieur à 8 Mb/s) pour 2020, et du très haut débit pour tous (THD, supérieur à 30 MB/s) pour 2022. Avec une question centrale : en cas d’essoufflement, quels territoires seraient laissés pour compte ?

Nouveau départ pour les RIP… en savoir plus….

Publié le 16 avril 2018, dans Actualités, Collectivités, Infrastructures. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s