REGARDS SUR LA MIXITÉ SOCIALE Comment les villes construisent le vivre-ensemble ? @HabitatetHumani

   Source : habitat-humanisme.org

SORTIE DU PREMIER RAPPORT DE L’OBSERVATOIRE DE LA MIXITÉ SOCIALE (OMIS)

Réforme du monde HLM, loi Elan, le logement est plus que jamais au cœur de l’actualité. A quelques jours de l’annonce du plan Borloo pour une mobilisation nationale en faveur des quartiers en difficulté, l’Observatoire de la mixité sociale (OMIS), créé par Habitat et Humanisme, publie son premier rapport. Il analyse l’impact des politiques de l’habitat sur la mixité sociale depuis 30 ans. En donnant la parole à de nombreux experts, il détaille la façon dont les villes appliquent ces lois en Ile-de-France. Éclairages et enquêtes au cœur de ces territoires, 200 pages pour comprendre et s’interroger

FAUTE DE THERMOMÈTRE, DES RÉFORMES À L’EFFICACITÉ INCERTAINE

Comme les textes sur le logement qui l’ont précédé depuis 30 ans, la loi Elan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) entend favoriser la mixité sociale, notamment en fluidifiant l’occupation du parc social. Mais les chercheurs, malgré de nombreuses tentatives, ne parviennent pas à construire des indicateurs fiables et pertinents. D’où la difficulté de mesurer l’efficacité des politiques publiques.

LE BILAN EN DEMI-TEINTE DE LA RÉNOVATION URBAINE

Le bilan des chantiers de rénovation urbaine est décevant. Malgré l’importance des moyens consentis, leur impact sur la sociologie des quartiers dits « en difficulté » est faible. Les objectifs de mixité sociale se heurtent au fait que les logements accessibles aux familles à faibles ressources sont concentrés dans les grands ensembles des banlieues et dans les logements dégradés des centres-villes.

LE MONDE HLM, 18 ANS APRÈS LA LOI SRU

L’impact de la loi sur le parc social est limité, mais elle a sensibilisé les Français à la question de la mixité sociale. Très contestée à l’origine, elle fait désormais partie du paysage. Son grand mérite est d’avoir déplacé la problématique des quartiers pauvres vers les villes riches. Si certains experts estiment que l’esprit de la loi a été dévoyé, il ne faut pas attendre des politiques du logement qu’elles résolvent à elles seules des problèmes qui relèvent de la cohésion sociale.

COMMENT LES MAIRES APPLIQUENT LES POLITIQUES DE L’HABITAT EN ILE-DE-FRANCE

Les lois n’ont pas la même signification dans une ville riche ou pauvre. Nos enquêtes à travers l’Ile-de-France montrent la diversité des problématiques : Nanterre attire les cadres de La Défense tout en essayant de protéger les habitants de ses cités / Versailles, la ville riche qui veut construire des HLM / A Houdan, le péri urbain n’est pas synonyme de relégation / Dans le 17ème arrondissement de Paris, promoteurs et bailleurs sociaux apprennent à travailler ensemble. Partout, le même constat : « la mixité sociale ne se décrète pas ».

> En savoir plus

Publié le 12 avril 2018, dans hlm, Immobilier, logement, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s