Speed Dating Arkéa : Claude Bertolino EPF Paca et les différentes formes d’aménagement @cmarkea

À l’occasion de la prochaine  édition du Speed Dating du Logement et de l’Immobilier à Paris le mardi 5 juin 2018, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels dévoile son nouveau livre blanc. Cet ouvrage  collectif recueille une vingtaine de témoignages d’acteurs du terrain (experts de l’immobilier, élus locaux…) portant sur le thème du nouvel ouvrage : les nouvelles tendances de l’aménagement urbain

DE L’ANTICIPATION FONCIÈRE À LA PHASE OPÉRATIONNELLE, SOIT À L’OPÉRATION D’AMÉNAGEMENT

Découvrez en avant première un extrait du témoignage de Claude Bertolino, Directrice générale Établissement Public Foncier PACA

L’EPF PACA intervient pour le compte de la collectivité, en conformité avec le PPI (Programme Pluriannuel d’Intervention*) et par voie conventionnelle, donc jamais en son nom propre. « Notre objectif n’est pas de faire de l’inflation de prix ni de l’inflation foncière, et encore moins de spolier les propriétaires. Dans ce contexte, notre “marque de fabrique”, au-delà de la compétence d’achat et de la transformation du foncier en projet pour le compte des collectivités, est de permettre à ces dernières la maîtrise de leurs projets par le foncier. Nous lançons des consultations pour que l’opérateur soit choisi avec la collectivité. Ce faisant, celle-ci sélectionne le projet et non l’opérateur, ce qui est innovant dans ce territoire de France métropolitaine. De cette manière, nous réussissons à réguler peu à peu le marché et à peser de l’ordre de 10 % en logements sociaux et en constructions neuves tous logements confondus en PACA depuis plusieurs années. »
À fin 2017, l’EPF PACA représentait plus de 1,6 milliard d’engagements conventionnels actifs pour 550 sites, soit 580 millions de stock foncier, 4 800 hectares et près de 48 000 logements potentiels sur la région PACA.
« Notre foncier en stock est notre richesse, sous réserve que nous puissions le vendre. Et 2017 a été une très bonne année, voire historique, en termes de transactions, de volumes et de montants, et donc de droits de mutation à titre onéreux pour les collectivités (communes et départements). »

UN PILOTAGE PAR LES CESSIONS POUR AUGMENTER LA CAPACITÉ FINANCIÈRE DE L’EPF ET DÉMULTIPLIER SES CAPACITÉS D’INTERVENTION SUR LE TERRITOIRE

Découvrez l’intégralité du témoignage

Publié le 20 mars 2018, dans Actualités, Amenagement, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s