Pari réussi d’installer le démembrement de propriété dans la gestion de patrimoine par Perl @PERL_Immo

En 17 ans d’activité, Perl a réussi son pari d’installer le démembrement de propriété dans le paysage de la gestion de patrimoine. Vous-même, vous avez pris vos fonctions il y a un an et demi. Quelles sont vos ambitions ?
Oui, le succès est au rendez-vous. Mon objectif c’est de poursuivre le déploiement de cette solution appréciée de nos partenaires, I 500 conseils en gestion de patrimoine et 30 réseaux d’assurances ou bancaires. Je pense qu’il existe encore un fort potentiel sur le démembrement en Usufruit locatif social (ULS).
Pour preuve nous venons de lancer dix opérations. Nous restons le seul spécialiste présent sur toute la vie du produit de la construction jusqu’aux services d’accompagnement des nus propriétaires.

Rappelez-nous votre actionnariat ?
Le groupe Nexity détient 82% et 18% sont aux mains du management dont I’essentiel appartient a son fondateur Alain Laurier.

Ce qui vous amène à privilégier les opérations de Vefa avec Nexity ?
Non. C’est un partenaire que nous privilégions certes mais Nexity représente 20 % de notre production annuelle, une production qui restera très ouverte. Nous avons commercialise par exemple, deux opérations l’une dans le XVIIIe à Paris avec Bouygues Immobilier et une autre à Chaville (Hauts-de-Seine) avec Linkcity (Bouygues Construction).

Vous réalisez vos opérations où ?
A 50 % en moyenne sur I Ile de-France (pres de 60 % en valeur), dont cette année 20 % en volume sur Paris intramuros, c’est à dire 180 appartements commercialises cette année en démembrement, surtout dans le neuf. Je rappelle que nous avons des bureaux a Pans, Lyon, Nice, Marseille, Bordeaux, Nantes.

Quels sont vos projets ?
Nous menons une réflexion sur l’extension à une nouvelle classe d’actif, le résidentiel intermédiaire et non plus seulement le social. Nous examinons également l’opportunité de nous développer à l’international mais il n’est pas dit que réglementairement cela soit possible. Enfin, troisième axe, nous songeons à l’idée du démembrement sur les résidences seniors non dépendants. Mais ce n’est pas simple notamment sur la question de récupérer le logement en fin d’usufruit.

> Lire l’intégralité

Publié le 9 janvier 2018, dans logement, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s