Sélection de l’équipe pour le projet urbain de Saint-Quentin Est @ParisSaclay

00_paris-saclay-logo-01    Source : epaps.fr

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet urbain du secteur Saint-Quentin Est à Guyancourt, l’EPA Paris-Saclay a lancé une consultation en juillet 2016 afin de retenir une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine, architecturale, paysagère et environnementale. Cette consultation a pris la forme d’un dialogue compétitif en trois phases pour permettre d’interroger le contenu du projet urbain et son périmètre.

L’EPA Paris-Saclay, en collaboration avec la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et la ville de Guyancourt, a retenu l’équipe composée de l’atelier Marniquet-Aubouin, D’ici là, Transitec, Filigrane, Safège et Urban Ecoscop.  Étaient également présents tout au long du dialogue, la Direction Départementale des Territoires des Yvelines (DDT 78), Renault, l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France (EPFIF), la Société du Grand Paris (SGP), le Conseil Départemental des Yvelines (CD78), la Préfecture des Yvelines et le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Yvelines (CAUE 78).

Le projet d’aménagement du secteur Saint-Quentin Est à Guyancourt

Le secteur de Saint-Quentin Est à Guyancourt est à l’articulation du plateau de Saclay au sud, de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’ouest et Versailles au nord. Traversé par la RD91, axe structurant nord-sud, il est directement relié à la RN 12, axe majeur est-ouest, via le plateau de Versailles Satory, avec lequel il constitue un ensemble stratégique pour le territoire, en termes géographique, programmatique et de desserte.
Avec l’accueil d’une gare de la ligne 18 du métro du Grand Paris, l’ambition est d’offrir des perspectives renouvelées pour faire émerger un nouveau quartier mêlant habitations et développement économique, dans la continuité du centre-ville de Guyancourt et le prolongement de l’ex-ville nouvelle et en articulation avec le technocentre Renault.

Le secteur de projet est dans le périmètre de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, partie prenante de l’opération d’intérêt national Paris-Saclay. Elle y contribue notamment par son potentiel économique important et multipolaire (Safran, Thalès, Renault, Bouygues…) mais également par le biais de l’Université Saint-Quentin-Versailles, intégrée à l’université Paris-Saclay.

Au sein de ce large secteur et à proximité immédiate de la future gare du métro du Grand Paris, des opportunités de valorisation foncière sont identifiées, en particulier le site industriel désaffecté de Thalès optronique, à l’interface avec les franges de la RD91 et le Technocentre Renault.

Publié le 1 novembre 2017, dans Economie Locale, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s