Smart City : TRANSDEV va expérimenter les véhicules électriques à ROUEN @transdev

Source : caissedesdepots.fr

logo_villes

La Smart City n’est plus un sujet tabou, mais sa mise en place nécessite tout un ensemble de tests qui permettront de définir une plaquette composée des différents éléments qui vont faire l’objet de sa matérialisation. Après les maisons connectées, les logements intelligents, etc, maintenant la place est aux transports intelligents. De quoi il en est question ?

Imaginez, une ville la nuit…

Il pleut en ce premier jour des soldes et vous êtes dans le tramway chargé de paquets encombrants. Avouez qu’il n’était guère raisonnable d’accepter un dernier verre en centre-ville avec vos amis de toujours. Vous arrivez au terminus et allez devoir descendre les deux mains prises, sans pouvoir ouvrir votre parapluie. Vous remontez le col de votre trench, empoignez d’un air décidé vos sacs et sortez avec les derniers passagers, un demi-sourire fataliste aux lèvres. Vous vous apprêtez à marcher le kilomètre et demi qui sépare l’arrêt du tramway de votre domicile… Quand surgit devant vous, silencieux, un petit véhicule à peine plus gros qu’un jouet qui ouvre automatiquement ses portes, sans aucune présence humaine à l’intérieur. Et vous réalisez qu’il est là, à votre disposition, pour vous emmener avec vos compagnons d’infortune et vous déposer exactement au pied de chez vous !

Un rêve ? Non, une réalité expérimentée par Transdev et Renault à Rouen à partir de la fin de l’année 2017

Transdev en partenariat avec Renault va mettre au point et tester des véhicules électriques autonomes à partir de la fin 2017. Des Renault Zoé robotisées et un minibus, circuleront au sein du Technopôle du Madrillet, zone de 35 ha qui regroupe entreprises technologiques, universités et centres de recherche.

L’expérimentation se fera sur trois ans. Elle est rendue possible grâce au soutien de la Métropole de Rouen, du Conseil régional de Normandie, de l’Etat et du Groupe CDC.
Pour la première fois en Europe, la circulation se fera sur la voie publique, et non plus dans des espaces dédiés. Les véhicules autonomes, qui circuleront à la vitesse maximale de 50 km/heure, partageront la voirie avec les autres véhicules et franchiront plusieurs passages piétons et ronds-points. Les points stratégiques de l’espace public seront dotés de technologie communicante pour fournir des informations aux véhicules et au centre de gestion.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 31 août 2017, dans Collectivités, Etonnez moi, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s