Top 5 des villes où les prix immobiliers sont encore abordables

Se loger : seloger

Un plan d’investissement pour la rentrée 2017 ? Ces cinq villes doivent être dans votre champ d’action.

1. Saint-Denis, dans le 93, profite à fond de l’effet JO

Ne vous y trompez pas ! Si Paris a remporté les Jeux Olympiques de 2024, force est de constater que la Seine-Saint-Denis dans sa totalité et plus particulièrement la ville de Saint-Denis sont des gagnants collatéraux. Pourquoi ? Parce que la décision du CIO de confier l’organisation des JO à Paris a donné un sacré coup d’accélérateur à la mise en place du Grand Paris Express dans le secteur de Saint-Denis. Dans la future super gare de Carrefour Pleyel, ce ne sont pas moins de quatre des cinq nouvelles lignes du GPE qui se croiseront et cela dès 2023 ! Conjugué à une demande locative croissante, le regain d’attractivité dont bénéficie déjà Saint-Denis devrait avoir pour conséquence une envolée des prix immobiliers dyonisiens…

2. 1h27… Rennes n’a jamais été aussi proche de Paris !

Depuis que la LGV Bretagne-Pays de la Loire l’a mise à seulement 1h27 de la capitale, Rennes séduit plus que jamais les investisseurs. Ceux-ci misaient jusqu’alors essentiellement sur la forte demande locative estudiantine. Mais avec des TGV qui arriveront dès 7h20 en gare de Paris-Montparnasse, ce sont aussi aux jeunes cadres, travaillant à Paris mais habitant à Rennes, que les propriétaires pourront désormais louer leurs appartements. Rien d’étonnant, donc, à ce que le quartier de la gare de la capitale bretonne soit de plus en plus prisé par les investisseurs immobiliers.

3. Bordeaux à 2h05 de Paris (au lieu de 3h14…)

L’immobilier bordelais n’a pas attendu la mise en service, le 2 juillet dernier, de la ligne à grand vitesse Océane pour profiter de ce que les experts nomment « l’effet LGV ». Et pour cause, si Bordeaux n’est plus désormais qu’à deux heures de la capitale, voilà deux ans déjà que les prix de son immobilier ont entamé leur progression. Terminus de la LGV Océane, celle qu’il n’est plus question de surnommer la Belle Endormie attire, entre autres, de nombreux Parisiens, séduits tant par la qualité de vie de la métropole bordelaise que par ses prix immobiliers, plus abordables que ceux de Paris. Mais la cité girondine attire également de plus en plus d’investisseurs immobiliers. Il est d’ailleurs à noter que bon nombre d’entre eux commencent à s’intéresser à sa rive droite. En effet, dans cette partie de Bordeaux, les prix sont – pour le moment – moins élevés que dans le reste de la ville.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 29/08/2017, dans Collectivités, Immobilier, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s