. @VilogiaGroupe – Habitat participatif : un premier projet à Lille

vilogia_logo

Source : Vilogia  

L’habitat participatif séduit de plus en plus de Français et un nombre croissant de villes encouragent cette forme solidaire et engagée d’accès au logement. À Lille, Vilogia est le premier bailleur à initier l’expérience de l’habitat participatif. Lucile Fernandez, assistante chef de projet, en explique les enjeux.

Pourquoi Vilogia est-il engagé dans cette démarche ?

À l’origine d’un projet d’habitat participatif, il y a un groupe de citoyens qui se réunit pour concevoir leur futur lieu de vie et réfléchir ensemble à des espaces de vie communs intérieurs et extérieurs qui vont favoriser le vivre ensemble, l’entraide et le lien social. Dans le cadre du projet lillois, il s’agit de proposer une réflexion sur un nouveau « mode d’habiter » autour d’un programme mixte, composé de logements locatifs et de logements en accession sociale. Vilogia entend ainsi confirmer deux expériences plus anciennes, expérimenter de nouvelles formes d’habitat et porter une réflexion sur les modes d’habitat des familles, locataires et accédants à la propriété.

Comment fonctionne un projet d’habitat participatif ?

Vilogia a réuni un groupe de familles intéressées par la démarche. Accompagné par un cabinet d’architectes et par le bailleur, le groupe se rencontre ensuite régulièrement au cours d’ateliers et de workshops pour réfléchir à un projet de vie personnel et collectif : organisation des espaces privatifs mais aussi des espaces communs partagés, intérieurs et extérieurs. Les futurs habitants s’approprient ainsi les décisions et responsabilités de l’acte de construire en tenant compte des besoins d’évolution et d’entretien de leur futur lieu de vie.

Qui a initié le projet de Lille-Sud ?

Un appel à projet a été lancé par la ville de Lille en 2011, Vilogia y a répondu. Après une communication auprès des familles du parc locatif de Vilogia et grâce au bouche à oreille, le projet a été lancé pour 16 familles. Aujourd’hui, Vilogia est porteur du projet et centre de ressources au service de ces familles.

Le projet a démarré en janvier 2017. Quelles sont les prochaines étapes ?

La phase de concertation des habitants devrait durer jusqu’en septembre 2017, puis le permis de construire sera déposé. Le chantier devrait ensuite démarrer au cours du 2e trimestre 2018, avec une livraison et une installation dans les lieux au 3e trimestre 2019. Les deux parcelles se situent sur la ZAC Arras Europe, rue Marguerite Duras. Le projet prévoit du locatif social, onze appartements dans une petite résidence, et de l’accession sociale à la propriété avec cinq maisons individuelles. Un espace commun intérieur de 40m2 avec cloisons amovibles permettra aux habitants de pouvoir disposer d’une pièce polyvalente pour leurs fêtes de famille, d’une chambre d’amis ou de bureaux. Quant aux espaces communs extérieurs, ils seront composés d’une grande étendue verte : aire de jeux pour les enfants, potager partagé, outilothèque … Le groupe est encore en réflexion sur ce dernier sujet.

Voir le dossier complet et le calendrier prévisionnel

Publié le 23/07/2017, dans Habitat, hlm, logement, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s