« Réinventer la Seine » : Paris, Rouen et Le Havre dévoilent les 20 lauréats @VotreSeine

Paris, Rouen et Le Havre dévoilent les lauréats de l’appel à projets « Réinventer la Seine »


Source : ville de Paris

La Ville de Paris, les agglomérations de Rouen et du Havre, HAROPA – Port de Paris Seine Normandie, ont présenté les résultats de l’appel à projets « Réinventer la Seine » à l’issue duquel 20 lauréats ont été désignés.

Anne HIDALGO, Maire de Paris et 1re Vice-Président de la Métropole du Grand Paris, Frédéric SANCHEZ, Président de la Métropole Rouen Normandie, Yvon ROBERT, Maire de Rouen, Luc LEMONNIER, Maire du Havre et Président de l’Agglomération Havraise, et François PHILIZOT, Délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine, se félicitent de la démarche collective engagée il y a 16 mois pour favoriser l’essor de l’attractivité de la vallée de la Seine.

Au-delà des projets de long terme structurant le développement du ferroviaire et la voie fluviale, et la croissance d’HAROPA, l’Axe Seine s’attache aussi à concevoir et accompagner des projets à brèves échéances, dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement. « Réinventer la Seine » illustre parfaitement la bonne dynamique partenariale positive qui rassemble actuellement les collectivités locales et les acteurs portuaires de la Vallée. 

En effet, l’appel à projets apparaît comme un accélérateur des mutations urbaines et portuaires qui contribue à révéler et concrétiser la mobilisation autour de l’Axe Seine.
A partir de 35 sites identifiés en mars 2016 et 72 projets innovants étudiés par des jurys d’experts associés et d’élus, cette approche transversale a clairement démontré le vif intérêt des architectes, urbanistes, artistes, start-ups, promoteurs, acteurs du BTP, pour les territoires autour de la Seine. Il s’agit d’inventer de nouvelles façons de vivre sur et au bord de l’eau en s’appuyant sur des sites identifiés dans les agglomérations parisienne, rouennaise et havraise. 

Quatre dénominateurs communs ont sous-tendu l’appel à projets : l’innovation dans le rapport à l’eau, la mixité des usages pour éviter la spécialisation et le cloisonnement excessif des fonctions en bord de Seine, l’ouverture au public pour faciliter l’intensification du rapport à l’eau et l’excellence environnementale et sociale. Pour être retenues, les offres des équipes devaient également proposer un montage juridico-financier réaliste et crédible garantissant l’autofinancement des projets.
.. en savoir plus….

Publié le 20 juillet 2017, dans Actualités, Amenagement, Immobilier, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s