La SNI notée ‘AA-’ par FitchRatings @groupeSni @FitchRatings

fitch

Source : SNI

Fitch Ratings a confirmé les notes de défaut émetteur à long terme en devises et monnaie locale « AA- » et la note IDR à court terme « F1+ » attribuées à la Société Nationale Immobilière (SNI). La perspective est stable.
Conformément à sa méthodologie de notation des entités du secteur public, Fitch classe la SNI en tant qu’entité du secteur public « dont la note est liée à celle du mandant » («credit-linked entity » ; CLE), compte tenu de la participation de 99,99 % détenue par la Caisse des dépôts et consignations (CDC ; ‘AA/Stable/F1+’), de son intégration financière et stratégique au sein de cette dernière, ainsi que de son rôle-clé dans l’offre de logements sociaux au niveau national. Fitch applique une différence d’un cran avec la note dudit mandant, prenant en compte le fait que le logement intermédiaire ne bénéficie pas du même soutien institutionnel que le logement social (à travers les Entreprises sociales pour l’Habitat – ESH).

Fitch note uniquement le pôle consolidé, dédié au logement intermédiaire locatif, qui ne comprend pas le pôle logement social (incluant les ESH) ; ces deux pôles représentent respectivement 45,6 % et 54,4 % du parc total du groupe SNI.

Statut juridique (Modéré)

La SNI est une société d’économie mixte contrôlée par la CDC et intégralement consolidée dans les comptes de cette dernière. Les programmes de logements sociaux et intermédiaires s’inscrivent dans le plan stratégique de celle-ci. Chaque année, le directeur général de la CDC adresse une « lettre d’objectifs » à la SNI, fixant les objectifs stratégiques et financiers à atteindre.

Importance stratégique (Modéré)

Filiale immobilière d’intérêt général de la CDC, la SNI est le premier bailleur social de
France ; celui-ci s’est fixé un objectif de mise en production de 100 000 logements sur la
période 2015-2021. Le groupe SNI exerce un rôle stratégique pour l’Etat français dans le cadre du plan de relance du logement intermédiaire qui se décline à travers trois véhicules de financement. Le nombre de logements gérés au niveau du groupe devrait s’élever à 398 950 en 2026 contre 348 725 logements à fin 2016.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 10 juillet 2017, dans Habitat, hlm, Immobilier, logement, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s