Stabilité des charges de copropriété en région IDF @Fnaimidf @FNAIM

Source : la maison de l’immobilier


Pour sa 6ème édition, l’Observatoire des charges de copropriété de la FNAIM du Grand Paris a passé au crible plus de 220 000 lots. 

L’Observatoire atteint ainsi une représentativité inégalée en France par l’ampleur de son échantillon. Jusqu’alors limité à Paris intramuros, il s’ouvre aux départements des Hauts de Seine (92) et du Val de Marne (94), soit un territoire de près de 6 millions d’habitants. Représentant 675 syndics de copropriété, la FNAIM du Grand Paris propose un outil reposant sur une méthodologie éprouvée et contrôlée par un huissier de justice, pour donner aux Franciliens les clés d’analyse et de compréhension des charges de copropriété qui représentent un poste important dans les dépenses des ménages.
Parmi les enseignements majeurs pour 2016 : une stabilité des charges de copropriété et une hausse de l’investissement dans les travaux.

En savoir plus 

Publié le 26 juin 2017, dans Actualités, logement, RSE, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s