.@ShopopopFR : Les pionniers de la livraison collaborative #ArkeaImmobilier @cmarkea @JoRicaut

shopopop livre blancEntreprise nantaise créée en octobre 2015 par cinq jeunes porteurs du projet, deux dirigeants et trois profils plus techniques ou commerciaux, Shopopop a lancé, quelques mois après sa création juridique, un premier prototype de plate-forme autour d’un service de livraison entre particuliers.

Un concept qui s’apparente un peu aux nouveaux usages des consommateurs sur le co-voiturage : « Ici, nous ne sommes pas sur du transport de personnes mais sur celui de marchandises, explique Johan Ricaut. Nous proposons un service qui permet à un particulier qui vient de faire un achat en ligne ou en boutique chez un commerçant de se faire livrer au jour, à l’heure et au prix souhaité. La particularité, c’est que cette livraison est réalisée par un autre particulier qui, lors d’un parcours régulier ou occasionnel dans la ville, récupère le produit et le livre. Pour ce service rendu, il va gagner un peu d’argent. Dans l’usage, nous nous appuyons vraiment sur le principe de l’économie collaborative ».

Shopopop.com : La dynamique de la conquête

« Dans un premier temps, nous avons beaucoup prospecté les enseignes de distribution. C’était difficile, car nous étions confrontés à la “barrière de la jeunesse”. Désormais, ces dernières nous contactent d’elles-mêmes car le service fonctionne bien et elles sont à la recherche de solutions. Nous positionnons Shopopop.com comme un autre standard de livraison, au travers de l’économie collaborative. Pour les commerçants, la livraison est devenue un schéma stratégique face aux géants de la distribution sur Internet. Le comportement des consommateurs a changé et ce n’est que le début. On a pu observer dans l’alimentaire l’essor du Drive, qui fait gagner du temps sur le parcours d’achat en magasin. Le dernier chaînon manquant est de recevoir son produit à domicile ».

Le site shopopop.com est une solution, avec la possibilité de livrer les produits dans la journée. Johan Ricaut est persuadé que la montée en puissance de shopopop.com peut être aussi impressionnante que celle de Blablacar… « Blablacar ne s’est pas construit en deux ans. Nous avons, à notre tour, tout un travail d’évangélisation et d’éducation à réaliser et cela prend du temps. Il y a six ou sept ans, il était difficilement concevable de faire entrer dans sa voiture un inconnu pour faire 400 km. Aujourd’hui, c’est encore difficilement concevable de se faire livrer par quelqu’un qui n’est pas un transporteur professionnel. C’est tout ce travail que nous avons commencé depuis maintenant un an, et les retours sont bons. Les consommateurs veulent une autre approche, plus responsable. On ne peut pas espérer un million d’utilisateurs en quelques mois, mais la dynamique est là ».

Ceci est un extrait du nouveau livre Blanc publié par Arkéa Banque E&I  >>> Réservez dés maintenant un exemplaire de « Regards sur nos commerces »

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 12 juin 2017, dans commerces, Etonnez moi, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s