.@polylogis conforte sa démarche RSE @LogirepOfficiel #RSE

Source : polylogis.fr

Groupe_Polylogis Les jardins partagés,  créés en France à la seconde moitié du 19ème siècle, sont des jardins collectifs qui visent à développer la sensibilisation à la nature. Ce sont des lieux propices à la sociabilité et à l’échange. De nombreuses initiatives se développent chez les bailleurs sociaux pour promouvoir les espaces verts dédiés au jardinage.

LogiRep, Trois Moulins Habitat et LogiOuest, filiales du Groupe Polylogis, sont des exemples concrets des acteurs en action pour les jardins partagés. Ils ont mené plusieurs actions au sein de leurs résidences en partenariat avec des associations locales pour valoriser les espaces verts au pied des résidences.

« Par cette initiative, le Groupe Polylogis s’inscrit dans son projet RSE, en renouant avec une tradition très ancienne du logement social : les jardins familiaux. Chacun peut ainsi cultiver son jardin qui, outre l’agrément de manger sainement les légumes que l’on a produits, offre aussi une belle occasion de mieux se connaître, en échangeant avec son voisin. Les jardins familiaux deviennent alors bien plus qu’un lieu où l’on récolte ses légumes, ils sont aussi un espace de détente et de rencontre », explique Daniel Biard, Président du Comité exécutif du Groupe Polylogis.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 31/05/2017, dans Amenagement, logement, RSE, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s