Paris booste les commerces avec #COSTO @Semaest @cmarkea #ArkeaImmobilier

semaest livre blanc

Société d’économie mixte de la ville de Paris, la SEMAEST est spécialisée dans l’animation économique des quartiers. Elle conduit depuis plus de 30 ans des projets d’aménagement, de rénovation et de développement économique, au service de la vitalité urbaine. L’équipe est composée d’une soixantaine de personnes, tous experts dans chacun des métiers de la SEM.

L’équipe Arkéa Banque E&I a rencontré Didier Dely, Directeur Général de la SEMAEST, qui nous fait le point sur le besoin de revitalisation des commerces en milieu urbain, en se basant sur l’innovation et l’accompagnement des parties prenantes.

Aider et accompagner les porteurs de projets : Le programme COSTO

« L’accompagnement est primordial. Il caractérise d’ailleurs l’action de la Semaest, souligne son Directeur général. Les boutiques sont remises à neuf et aux normes avant la location. Il n’y a pas de droit d’entrée, sauf cas très 36 particuliers et les commerçants et artisans entrant pourront bénéficier de mois de gratuité (franchise de loyer). Enfin, nous avons mené une réflexion sur la convergence entre économie numérique et économie locale ». Pour cela, la Semaest a lancé, début 2015, le programme “CoSto” (Connected Stores), entièrement dédié aux commerçants de proximité, pour les aider à tirer profit des outils numériques et booster leur activité.

CoSto est d’abord un réseau social professionnel où commerçants et artisans peuvent se parler, échanger, se former : commande en ligne, référencement, géolocalisation, fidélisation, paiement sans contact, livraison… autant de services à appréhender pour mieux répondre à la clientèle.

Mais CoSto, c’est aussi un endroit où les commerçants et artisans vont trouver des applis, développées pour eux et certifiées par eux. « Nous avons considéré qu’en matière d’applis, nous ne ferions pas mieux que les start-ups spécialisées dans ce type de développement. Nous nous sommes donc associés à Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris, pour lancer des appels à projet ». Le premier, en juin 2015 était sur le thème de la “Fidélisation clients par le numérique”. Le second, en janvier 2016 avait pour thème la “visibilité grâce au numérique”.

Chaque appel à projets suscite l’intérêt d’une cinquantaine de start-up. Dix à quinze dossiers sont sélectionnés puis présentés aux commerçants lors d’une séance de « pitching » et chaque commerçant va choisir de tester une ou plusieurs applications.

« Avec le retour d’expérience de ce “living’lab”, l’appli va être modifiée, adaptée, ergonomisée pour être dédiée à l’économie de proximité ». Pour exemple, 35 commerçants se sont portés volontaires pour tester une ou plusieurs solutions numériques dans leurs boutiques sur le premier appel à projets. La Semaest s’appuie également sur le réseau “Entreprendre” pour sélectionner les start-ups, analyser les dossiers et éventuellement les aider à trouver les financements nécessaires au développement de leurs applis.

Ceci est un extrait du nouveau livre Blanc publié par Arkéa Banque E&I  >>> Réservez dés maintenant un exemplaire de « Regards sur nos commerces »

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 26/05/2017, dans commerces, Economie Locale, Etonnez moi, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s