Vers des urbanités agricoles ? @Demain_la_Ville

Source : demainlaville.com

demain la ville

Le rêve de la ville autosuffisante

L’explosion démographique pousse les autorités mondaines à réfléchir sur la structure de la ville de demain. En 2050 nous serons 10 milliards à vivre sur terre, dont une vaste majorité de citadins. Pour anticiper le défis que ne manqueront pas de poser l’accroissement de la population urbaine et les crises agricoles liées au réchauffement climatique, de nombreuses villes ambitionnent de devenir autosuffisantes en alimentation par le biais de l’agriculture urbaine.

En 2014, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation (FAO) estimait que l’agriculture urbaine et périurbaine nourrissait près d’un quart de la population mondiale. Face à l’appauvrissement des sols ruraux, à la concentration des populations et aux crises écologiques, l’urbaculture se présente comme un moyen d’assurer l’autosuffisance et donc la résilience future des villes.

Des approches et des besoins radicalement différents

Aujourd’hui, on observe cependant entre les villes des pays développés et celles des pays dits “du Sud” un décalage dans les raisons qui poussent à la pratique de l’agriculture urbaine.

En savoir plus

Lire aussi :

 

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 5 mai 2017, dans Collectivités, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s