Réduire sa consommation d’énergie avec @nexity

Source : Nexity

nexity

Nexity accompagne les copropriétaires dans leur démarche d’économie d’énergie et défend leur pouvoir d’achat.

Réduire la consommation d’énergie est synonyme de réduction des dépenses ! C’est le pari que veut gagner Nexity dans le cadre de sa démarche auprès des copropriétaires.

« Nexity, en tant que syndic de copropriétés, s’inscrit au quotidien au cœur des enjeux de société. À ce titre, nous sommes particulièrement vigilant au coût d’usage du logement. Nous sommes engagés depuis plusieurs années dans une démarche active de réduction des charges énergétiques. Synonymes de gain de pouvoir d’achat, d’amélioration du confort de vie et de valorisation des copropriétés. Et au final, de mieux vivre ensemble. » soutient Frédéric Verdavaine, Directeur général adjoint de Nexity, Président des activités de services immobiliers aux particuliers de Nexity.

Négociation de tarifs préférentiels pour le gaz : de 5.5% jusqu’à 13% d’économie avec des contrats à prix indexés

Depuis la libéralisation des marchés de l’énergie, les copropriétés équipées d’un système de production de chaleur collectif ont l’obligation de souscrire un contrat de fourniture de gaz en offre de marché.

Nexity, groupe national, présent partout en France a négocié pour ses clients copropriétaires des contrats cadres préférentiels :

  • Gaz Européen, partenaire de Nexity depuis 2013 pour les contrats à prix indexés, propose des contrats pour une durée de 1 à 5 ans, résiliables sous 60 jours, sur la base d’une réduction de -5,5% sur le prix unitaire du tarif réglementé B1 en vigueur pour chaque MWh consommé + une bonification tarifaire régionale accordées en fonction du nombre de copropriété souscrivant au contrat de fourniture de gaz, pouvant aller jusqu’à -10% en cumul.
  • ENGIE propose une offre indexée sur la formule tarifaire validée par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) et qui sert à la détermination des tarifs réglementés de vente de gaz naturel. L’économie résultante, qui varie selon le profil de consommation des copropriétés et leur localisation géographique, correspond à une baisse de l’ordre de -8% à -13% par rapport aux tarifs réglementés en date d’avril 2017.

En savoir plus

 

Lire aussi :

 

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Publié le 03/05/2017, dans logement, RSE, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s