G. Babinet : Le numérique va changer notre économie urbaine @babgi @3F_Officiel

Gilles Babinet: Le numérique va changer la façon dont fonctionne notre économie urbaine


Source : 3F EcoResponsables

Le XXIe siècle accueille le numérique, comme le siècle dernier intégrait la mécanisation à nos modes de vie. Prouesse technique du siècle naissant, ces évolutions ont en commun de faciliter nos activités mais aussi, comme toute nouvelle inconnue, de faire peur. Que ce soit dans les entreprises, dans les villes ou dans nos intérieurs, le numérique s’invite partout. Aujourd’hui pourtant, comme pour toutes les révolutions antérieures, il reste des sceptiques.

Depuis le 25 juin 2012, Gilles Babinet est le digital champion de la France auprès de la Commission européenne. Fervent défenseur des bienfaits du numérique dans nos sociétés, il a également été nommé premier président du Conseil national du numérique en 2011. Sa mission ? Décrypter les possibilités du numérique auprès des politiques et du grand public. Il s’agit alors de faire comprendre à tous que le numérique est une réelle chance. Pour qu’il le devienne, il est important de prendre les devants pour optimiser son potentiel et anticiper les dérives qui préoccupent les sceptiques. Voilà le rôle du digital champion !

 Il est donc aujourd’hui le mieux placé pour appréhender le rôle et l’impact du développement numérique dans notre quotidien à l’échelle de la France, comme à celle de l’Europe.


  • En ce qui concerne les problématiques liées à l’urbain, comment le numérique peut combler nos lacunes et résoudre des problèmes tels que le manque de logements ou encore l’inefficacité des transports ? Comment le numérique pourrait changer notre manière d’habiter ? 


L’exemple de Airbnb est très parlant. En optimisant les infrastructures d’habitation, cette plateforme (et ses équivalents) permet d’accroître sensiblement l’efficacité des capitaux liés à l’immobilier. A l’échelle d’un continent, c’est très significatif. Blablacar fait autant qu’une ligne (dense) de TGV. Tout cela est encore assez anecdotique mais va changer la façon dont fonctionne notre économie. L’enjeu est d’amplifier cela par une régulation adaptée, tout en évitant les écueils, comme l’évasion fiscale, le non respect des normes de sécurité, etc.


  • Comment imaginez-vous que le numérique puisse répondre aux enjeux des tels que le besoin de cohésion et de mixité sociale ?

Il y a beaucoup d’histoires assez exemplaires de jeunes issus de milieu défavorisés qui ont connu une ascension sociale très forte grâce au numérique. Dans la mesure où il est désormais possible de distribuer des connaissances et des techniques à coût marginal, il faut à présent réfléchir à quelque chose qui soit plus systémique et plus accessible encore. C’est d’ailleurs l’objet du programme Digital skills and job coalition.
En savoir plus 

Publié le 19 mars 2017, dans Actualités, Collectivités, hlm, Immobilier, logement, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s