« Small Business Act » pour l’accès des PME aux marchés de @iledefrance

Source : Région IDF

Un « Small Business Act » pour faciliter l’accès des TPE-PME aux marchés publics régionaux

Le Conseil régional a adopté, ce 9 mars, un texte visant à faire de la commande publique régionale, qui représente plus de 600 M€ par an, un levier puissant pour remplir les carnets de commande des petites et moyennes entreprises franciliennes.

L’Île-de-France compte près de 835.000 très petites entreprises (TPE) et petites et moyennes entreprises (PME), lesquelles concentrent plus de 4 millions de salariés. Ces entreprises sont d’ailleurs les principales contributrices de la création d’emploi avec 80% des nouveaux emplois en moyenne sur les 5 dernières années. Pourtant, elles ont un accès encore trop limité à la commande publique.

La Région Île-de-France a donc décidé d’inverser cette tendance en adoptant un « Small Business Act » régional.  Objectif : faciliter l’accès des TPE et PME franciliennes   à la commande publique régionale qui s’élève à plus de 600 M€ chaque année.

Pour y parvenir, la Région entend :

  • Mieux informer les TPEPME,
  • Simplifier l’accès à la commande publique en allégeant les procédures grâce à la dématérialisation et en généralisant la démarche du « marché public simplifié »,

  • Octroyer des avances pouvant aller de 30% à 50% du montant total de la commande afin de réduire les problèmes de trésorerie des entreprises,
  • Améliorer les délais de paiement aux fournisseurs et ce dès 2017 grâce au déploiement de la facturation électronique,
  • Lutter contre le travail illégal et contre les fraudes au détachement de travailleurs, afin que les entreprises franciliennes maintiennent leur compétitivité,
  • Introduire des clauses dites « Molière » sur les marchés qui le permettent, à savoir s’assurer que l’ensemble des ouvriers comprennent et parlent le français, et, si c’est impossible, imposer la présence d’un interprète,
  • Soutenir le développement des start-up et de l’innovation en s’engageant à consacrer un minimum de 2% de la commande publique régionale à l’achat innovant.

…en savoir plus…

Publié le 10 mars 2017, dans Actualités, Collectivités, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s