Fin du forage géothermique des villes de Grigny et viry-Châtillon

logo-seer ville-de-grignyviry   sipperec

Source: grigny91.fr

La construction du réseau de chaleur des villes de Grigny et Viry-Châtillon, réalisée par la SEER, vient de franchir un nouvel cap : la fin du forage thermique.

Baptisé par les riverains « leur tour Eiffel », ce projet est réalisé sur un terrain de la rue des Tuileries. Deux puits ont été forés en déviation (avec un angle de 40° chacun) à partir d’une plateforme unique où les puits sont espacés de 10 mètres. Les deux puits – producteur et injecteur – sont espacés de 1 250 mètres sécurisant ainsi la durée de vie thermique sans refroidissement des eaux produites sur 30 ans. L’eau produite sera à une température de 71°C pour un débit nominal de 300 m3/h, la production annuelle de chaleur sera de 50 000 MWh.

La fin du forage annonce déjà  dans les semaines à venir le démarrage de la construction du réseau et l’aménagement des sous-stations d’alimentation pour raccorder en fin d’année 2017 l’équivalent de plus de 9 000 logements situés sur les territoires des villes de Grigny et Viry-Châtillon.

Lire le communiqué de presse

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Publié le 22/12/2016, dans Amenagement, Collectivités, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s