Amiante : une approche innovante pour les chantiers de logements sociaux 

Source : Servir le Public.fr

  
Fédération des EPL

Elogie teste depuis 2014 des modes d’intervention pour réduire le risque amiante sur les petits chantiers en milieu habité. Des premiers tests probants pour permettre aux entreprises, y compris les artisans et les TPE, de travailler
Depuis 1997, date de son interdiction, l’amiante est devenue une forte préoccupation des propriétaires et donc des bailleurs sociaux, confrontés à l’obligation de réhabiliter le parc social pour des raisons sanitaires. Le surcoût représenterait 2,3 milliards d’euros par an, selon eux. Face à un tel défi, l’heure est à l’innovation, tant pour baisser les factures que pour encourager l’innovation technique des entreprises lors de leurs interventions, notamment en milieu habité. En 2014, quatre organismes de logement sociaux (Elogie, Rivp, Batigère, Siemp) ont défini de nouveaux modes d’intervention, Elogie assurant la gouvernance dudit projet.

Le coup de pouce du Fonds de soutien à l’innovation (Fsi)….en savoir plus…

Publié le 29 février 2016, dans Actualités, Habitat, Immobilier, logement, RSE, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s