Aider les copropriétés en difficulté

Source : ministère du logement 

Le nombre de copropriétés confrontées à des difficultés est en augmentation. Plus de 100 000 copropriétés présentent des signes de fragilité. Pour faire de la prévention et aider à résoudre les problèmes, la loi ALUR a mis à disposition de nouveaux outils.Mauvaise gestion du syndicat, incapacité à payer les factures d’énergie dans des immeubles tarnsformés en véritables passoires énergétiques, paupérisation des propriétaires… les causes de la dégradation des copropriétés sont multiples. Elles se cummulent souvent, voire se combinent, pour entraîner les propriétaires dans des difficultés croissantes.

Selon une étude conjointe menée par le ministère du Logement et l’Anah, environ 100 900 copropriétés, soit 15 % du parc des copropriétés et environ 1 million de logements, présentent des signes de fragilité et pourraient basculer dans des difficultés très importantes dans les années à venir.

En savoir plus

>De Leblogdesinstitutionnels

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Publié le 19 octobre 2015, dans logement, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s