Enjeux de santé – Cop 21 / Réforme – ACS

hospimedia_    Source Hospimedia

[Développement durable] La Cop 21 doit accorder une place aux enjeux de santé estiment des acteurs de santé publique et du monde médical

Des acteurs de la santé publique et du monde médical* se sont unis dans une déclaration conjointe pour demander aux autorités françaises que les « enjeux de santé soient explicitement pris en compte dans les négociations et engagements finaux de la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques (Cop) 21 ». En effet, les signataires s’inquiètent « du faible focus de la Cop 21 sur les mesures sanitaires nécessaires pour prendre en compte les évènements liés au climat et à ses modifications« . Le rôle et la place du professionnel de santé doivent en outre être rappelés durant ce sommet mondial car ils participent à plusieurs niveaux à la prise en charge des populations victimes, « présentes ou à venir« , des conséquences des dégradations climatiques. Ils agissent dans la prévention des pathologies induites par les désordres climatiques, auprès des populations en cas de situation d’urgence sanitaire et dans la prise en charge des pathologies ou maladies chroniques résultant des changements climatiques. Pour ces acteurs, l’agenda de la Cop 21, qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre, doit accorder une « place accrue » aux enjeux de santé.

[Politique de santé] Marisol Touraine présente la réforme de l’aide au paiement d’une complémentaire santé

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a présenté, lors d’une visite à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Créteil, la réforme de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) qui entre en vigueur au 1er juillet 2015. Cette réforme, assure le Gouvernement, « simplifiera la vie des 1,2 million de Français bénéficiaires de l’ACS, incitera ceux qui peuvent y prétendre à la demander« . Le Gouvernement a réformé ce dispositif en sélectionnant les contrats éligibles à cette aide à l’issue d’une mise en concurrence, afin de simplifier le choix des bénéficiaires et « de leur permettre de voir baisser significativement le coût de leur complémentaire santé, ou d’obtenir, pour un même prix, des contrats offrant une meilleure couverture« . De nouveaux avantages y seront associés, comme le bénéfice du tiers payant intégral et la suppression des franchises médicales et de la participation de 1€ par consultation. Une campagne d’information est par ailleurs lancée sur ce dispositif, dont un site Internet dédié à l’ACS et à sa réforme, un comparateur des offres et une plateforme téléphonique.

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Publié le 30 juin 2015, dans Actualités, SANTÉ, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s