Dématérialisation de la chaine comptable, les élus témoignent

Découvrez le film qui démonte quelques idées reçues sur le sujet…

« La dématérialisation, c’est trop compliqué pour les petites communes ! » « Cela va nous coûter cher pour nous rapporter quoi ? » Pour dissiper les inquiétudes manifestées, ici ou là, devant la perspective de dématérialiser les échanges de données comptables avec la direction générale des Finances publiques (DGFiP), cette dernière a choisi de donner la parole à des élus locaux et à des fonctionnaires territoriaux qui ont déjà franchi le pas. En moins de cinq minutes, un petit film monté sous forme de micro-trottoir raconte l’expérience en ce domaine de six collectivités très différentes, d’une petite commune de 270 habitants jusqu’à un conseil général. Outre l’adoption du nouveau protocole informatique PES V2 bien avant la date-butoir du 1er janvier 2015, cinq de ces collectivités travaillent désormais en « full-démat », c’est-à-dire n’envoient plus aucun papier à leur comptable : les bordereaux de mandats et de titres sont signés électroniquement, et les pièces justificatives de recette et de dépense partent vers la DGFiP en version numérique.

 Source : www.collectivites-locales.gouv.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Publié le 9 janvier 2015, dans Non classé, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s