Qu’en est il de la croissance ? Note de conjoncture de Federal Finance

EXE FEDERAL FINANCE

La semaine a été marquée par les chiffres américains de l’emploi pour le mois d’octobre et la réunion mensuelle de la BCE le 6/11, qui s’est conclue sans modification des taux directeurs (taux refi à 0, taux de dépôts négatif à -0,20%). La politique monétaire va demeurer très accommodante et la taille du bilan de la Banque centrale devrait augmenter de manière significative. Le Président de la BCE a, en effet, estimé que l’élan de croissance s’est encore affaibli depuis  l’été et il anticipe que l’inflation restera sur ses bas niveaux dans les mois à venir, confirmant les dernières analyses économiques des institutions internationales.

En conséquence, les taux restent proches de leurs plus bas historiques. Sur le marché monétaire, l’Eonia est repassé en territoire négatif depuis la fin de mois, après avoir inscrit une moyenne de -0,004% en octobre, inférieure à zéro pour la première fois. Sur le marché obligataire, les taux sont orientés à la baisse depuis la réunion de la BCE, en particulier les taux souverains à 10 ans des pays « périphériques » qui ont réduit leurs écarts par rapport au taux d’Etat allemand.

M. Draghi a de nouveau souligné les divergences sensibles de politiques monétaires entre les grandes zones économiques mondiales. La publication du rapport américain sur l’emploi en octobre pourrait les accentuer. Si l’économie américaine a créé moins de postes de travail que prévu, 214 000 contre 235 000 attendu, et après 256 000 en septembre, le rythme mensuel se maintient au-dessus de 200 000 depuis février. Le taux de chômage baisse de 5,9% à 5,8%, atteignant son plus bas niveau depuis juillet 2008.

Taux & crédit : Zone euro : La BCE n’a pas modifié ses taux directeurs lors de la réunion mensuelle de son Conseil des gouverneurs mais maintient sans surprise sa politique monétaire très accommodante. Les rachats d’obligations sécurisées, commencés en octobre, et de titres adossés à des actifs (ABS), initiés courant novembre, ainsi que les deux T-LTRO (financements ciblés du secteur bancaire) devraient exercer un effet significatif sur le bilan de la BCE. M. Draghi s’attend à ce que la taille du bilan augmente progressivement vers son niveau de mars 2012, ce qui représenterait un accroissement de 1 000 Md€. La BCE est unanime pour envisager d’autres mesures d’assouplissement non conventionnelles, si nécessaire, dans le cas où celles déjà décidées ne produiraient pas tous leurs effets et si les perspectives d’évolution de l’inflation se dégradaient à nouveau. M. Draghi a annoncé avoir mandaté les services de la BCE et les comités de l’Eurosystème pour travailler sur ces mesures additionnelles. Le Président de la BCE a estimé que la dynamique de croissance a encore perdu de son élan depuis l’été et que la faiblesse de l’inflation persistera dans les mois à venir. La BCE est en phase avec les dernières analyses économiques des institutions internationales et publiera ses nouvelles projections dans un mois. La Commission européenne et l’OCDE prévoient désormais 0,8% de croissance en Zone euro cette année et 1,1% en 2015. L’OCDE a même évoqué le risque d’une « période prolongée de stagnation » en Zone euro et recommande à la BCE de recourir à un assouplissement quantitatif en rachetant des obligations souveraines de la Zone euro.

>En savoir plus : Note de Conjoncture

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Publié le 13 novembre 2014, dans Actualités, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s