Relancer le Logement dans le Grand Paris, c’est possible…!?

Le Club des Entreprises du Grand Paris : pas de relance du logement sans big-bang culturel !

Le Club des Entreprises du Grand Paris a organisé son 3° Workshop le Jeudi 6 février 2014. Thème : « Relancer le Logement dans le Grand Paris, c’est possible…!? ». Il a réuni au siège de Vinci 120 experts, dirigeants d’entreprises, élus et cadres Territoriaux du Grand Paris.

Pour Jacques Godron, président fondateur du Club des Entreprises du Grand Paris, le problème de départ c’est la double densité qui caractérise toute Métropole : le modèle urbain de la métropole superpose en un même épicentre les emplois métropolitains (quartiers généraux, fonctions tertiaires, quartiers central des affaires) par-dessus la couche urbaine traditionnelle d’une ville : la Métropole se construit en hauteur, par-dessus une Ville qui s’étale à plat. On se déplace en tram-bus-train dans la Ville, en ascenseur dans la Métropole!

Des solutions nombreuses, modernes, et parfaitement « soutenables » existent pour faire cohabiter confortablement davantage d’habitants ET davantage d’actifs dans les mêmes immeubles, souvent modulables, et à usages interchangeables. Plus d’emplois et plus d’habitants au même endroit, c’est ce que Jacques Godron appelle la LOGEACTIVITE : ces lieux ubiquitaires, plurifonctionnels et modulables empilés dans des immeubles dont rien ne dit plus si derrière leur façade se cachent des bureaux ou un hôtel, une clinique ou un centre commercial, une banque ou une résidence étudiante !

Mais cette hyperdensité des emplois, consubstantielle à toute métropole, ne doit pas pour autant chasser à la périphérie tous les habitants dont un grand nombre veulent aussi vivre « au centre ». Voilà où est le problème !

C’est donc l’articulation entre maxidensité des emplois et minidensité pour l’habitat qu’il faut organiser, le système de transport devant réguler harmonieusement les mobilités entre l’un et l’autre :

En attendant si le logement est en panne, outre la rareté et le prix du foncier, c’est aussi parce que face à cette double densité, nous nous sommes mis nous-même des contraintes hyper-prudentielles et des processus innombrables dont les délais n’en finissent plus de s’ajouter les uns aux autres … N’avons-nous pas «tout simplement» mis trop de sable dans trop de rouages… !?

Un big bang culturel s’impose donc : il faut revisiter de fond en comble nos approches.

Télécharger le communiqué de presse

De Alexandra
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Publié le 12 février 2014, dans Promotion, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Muriel JASMIN SÉCRÉTAIRE FÉDÉRALE en charge du LOGEMENT (PS95) Val D'Oise

    Bonjour a tous, je pense que en effet le LOGEMENT et l’HABITAT représente une part importante dans le chantier du Grand Paris car l’objectif sera de répondre à la demande des Franciliens tout en améliorant leur qualité de vie et en construisant la ville durable de demain. Muriel JASMIN , professionnel de l’immobilier en Île de France et secrétaire fédérale en charge du LOGEMENT (PS95) et enfin représentante de Motion Fédérale dans le Val D’Oise (PS95).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s