Rhône-Alpes : le syndicat mixte de transports lancé

L’installation du Syndicat Mixte des Transports pour l’Aire Métropolitaine Lyonnaise s’est tenue le 24 janvier 2013 à Givors. Cette première réunion a été l’occasion de procéder à l’installation du comité syndical ainsi qu’à l’élection de Jean-Jack Queyranne à la présidence du syndicat.

Ce syndicat mixte de transports regroupe la Région Rhône-Alpes, le Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (SYTRAL), les Communautés d’agglomération de Saint-Etienne Métropole (SEM), Porte de l’Isère (CAPI) et du Pays Viennois (ViennAgglo).

Ce syndicat, unissant la 2ème région française et la 2ème agglomération de France, à l’heure des discussions sur la future loi de décentralisation, reflète une réelle avancée en matière de coopération institutionnelle sur le territoire.

Avec 40 000 déplacements domicile-travail par jour entre les agglomérations de Lyon, Saint-Etienne, Bourgoin-Jallieu et Vienne, la mobilité apparaît comme un enjeu structurant pour la construction métropolitaine. L’objectif essentiel est de rendre plus faciles et donc plus attractifs les déplacements intermodaux, tous motifs confondus, en dépassant la complexité institutionnelle des transports.

Le syndicat porte ainsi l’ambition de « contribuer à la mise en œuvre des services performants répondant aux besoins de mobilité des habitants et activités de son périmètre d’intervention ».

Le plan d’actions du SMT est structuré autour des compétences conférées par la loi SRU, à savoir :

les compétences obligatoires : coordination des services de transports, système d’information multimodale, système de tarification coordonnée;

les compétences optionnelles : maîtrise d’ouvrage d’infrastructures et gestion de services de transports;

S’y ajoutent les compétences facultatives : élaboration et mise en œuvre d’un schéma prospectif des déplacements à l’échelle métropolitaine et toutes actions concourant à l’intermodalité et à la mobilité durable (autopartage, co-voiturage…).

Un deuxième comité syndical permettra de délibérer sur les moyens alloués au syndicat, en termes de budget et de financements qui devrait être d’environ 500 000€. pour l’année 2013.

D’une manière plus générale, le Syndicat permettra la coordination des politiques de transport de ses membres, notamment par l’élaboration d’un schéma prospectif des déplacements sur le territoire métropolitain.

Les membres du syndicat ne percevront aucune indemnité. Le principe de mutualisation des moyens avec le Pôle métropolitain est retenu : le SMT AML sera ainsi hébergé par la Maison du fleuve Rhône, à Givors, et bénéficiera de la mise à disposition de certains personnels issus de ses structures membres.

Crédits Photos: ©Région Rhône-Alpes

Publié le 28 janvier 2013, dans Non classé, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s