Une SEML pour la réalisation du Center Parcs de la Vienne

Le 18 janvier, le Conseil Général de la Vienne et la Région Poitou-Charentes ont entériné leur partenariat pour la réalisation du Center Parcs dans la Vienne. Une SEML permettra le financement des équipements centraux du Center Parcs, à hauteur de 135 millions d’euros.

 

Le Conseil Général de la Vienne et le Conseil Régional de Poitou-Charentes annoncent la signature d’une convention de partenariat pour la réalisation du futur Center Parcs dans la Vienne. Cette convention établit le soutien financier de la Région dans les domaines qui relèvent de ses compétences : la formation professionnelle, l’économie, le tourisme et l’environnement.

Le soutien régional, à hauteur de 13 millions d’euros, se traduira de 2 façons :

► la mobilisation des dispositifs régionaux existants dans le cadre de la formation et de l’excellence environnementale

► et la participation au capital de la SEML (5 millions d’euros) créée pour le  financement des équipements collectifs du Center Parcs. Le Conseil Général en tant qu’actionnaire majoritaire financera 19,3 millions d’euros en apport au capital et la Caisse des Dépôts financera à hauteur de 10,25 millions d’euros.

En matière d’emploi et de formation, les deux collectivités se mobilisent pour aider les personnes les plus éloignées de l’emploi à trouver un emploi stable grâce à ce projet.  

Enfin le projet Center Parcs de la Vienne se veut être un modèle d’excellence environnementale en répondant à tous les standards du Groupe Pierre et Vacances. La Région apportera 5 millions d’euros sur ce volet.

Un partenariat public / privé

Le Conseil Général s’est largement impliqué pour que « Pierre et Vacances SA » arrête son choix sur le département de la Vienne. Il poursuit son engagement dans le projet et son exploitation, au sein d’une Société d’Economie Mixte Locale (SEML), en tant qu’ actionnaire majoritaire : 19 millions d’euros en apport au capital, dégagés de la cession de parts Futuroscope en 2011 et 4 millions d’euros de subventions publiques.

La SEML permettra le financement des équipements centraux du Center Parcs, à hauteur de 135 millions d’euros.

« Un vrai partenariat public – privé dans un contexte temps, administratif et financier contraint. Et pourtant un partenariat exceptionnel. » déclare Gérard Brémond, Président de Pierre et Vacances SA.

Les partenaires et la SEML

L’Etat apportera une subvention exceptionnelle de 15 millions d’euros sur 3 ans.

La Région Poitou-Charentes contribuera au projet pour un montant global de 13 millions d’euros :

→ 5 millions d’euros de participation à la SEML (3 millions d’euros d’apport au capital et 2 millions d’euros sous la forme de subventions.)

→ 5 millions d’euros pour l’environnement

→ 3 millions d’euros au titre de la formation

D’autres collectivités publiques et des acteurs économiques privés rejoindront la SEML.

Emprunt. En complément des aides publiques et du capital social, la SEM aura recours à un prêt bancaire de 68 millions d’euros (sur 20 ans, avec un différé de 2 ans). Le prêt assurera le financement de l’acquisition en vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) de l’ensemble des équipements.

En contrepartie, le Groupe Pierre et Vacances, exploitant des équipements collectifs, versera un loyer (dit triple net) à la SEML pour le remboursement de l’investissement public (135 millions d’euros) .

Publié le 21 janvier 2013, dans Non classé, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s