La Bretagne expérimente le Cloud Computing

Soucieuse d’améliorer la gestion de ses données informatiques, la Région Bretagne a lancé il y a deux ans un appel d’offres qu’elle prolonge aujourd’hui.

► Conformément à la réglementation des marchés publics, la Région Bretagne a lancé, il y a deux ans, un appel d’offres auquel une seule entreprise française avait répondu. L’offre d’hébergement qu’elle proposait à l’époque ne répondait pas au cahier des charges.

► A l’issue de cet appel d’offres, c’est avec la société française Néoxia -qui s’appuie effectivement sur l’infrastructure externalisée d’Amazon- que la Région Bretagne a alors contractualisé, dans le cadre d’une expérimentation portant sur les possibilités du Cloud Computing et l’accompagnement des équipes techniques de la Région dans l’utilisation de ces nouveaux services.

► Quoiqu’il arrive, aucune donnée de la Région ne se trouve à ce jour hébergée dans le serveur d’Amazon. L’utilisation de ses services n’est envisagée qu’en cas de sinistre majeur sur le système d’information de la Région.

► Par ailleurs, la Région Bretagne veille activement, avec l’ensemble de ses partenaires, opérateurs télécom et sociétés de services informatiques, à l’émergence de solutions françaises qui offrent ce même niveau de maturité, seul capable de répondre durablement aux problématiques des directions informatiques de structures publiques.

Publié le 6 décembre 2012, dans Non classé, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s