Zone euro : la Commission Européenne pessimiste

Retrouvez l’actualité des marchés financiers et de l’économie de la semaine, synthétisée par les experts de la salle des marchés du Crédit Mutuel ARKEA.

Pour la Commission européenne, la Zone euro ne renouera pas avec une reprise de la croissance avant 2014.

Zone euro : Statu quo de la BCE lors de son Conseil du 8/11, M. Draghi n’a pas donné de signal clair sur l’évolution des taux directeurs 

Les prévisions économiques de la C.E. ont jeté un froid sur les marchés, provoquant le recul de l’euro, des taux allemands et de swap € 10 ans et une remontée des taux périphériques. Elle anticipe que le PIB de la Zone euro enregistrera un recul de 0.4% en 2012 et stagnera en 2013, avec 0.1% de croissance. De plus, elle a révisé nettement en baisse ses projections d’activité pour l’Italie (PIB : -2.3% en 2012 ; -0.5% en 2013) et l’Espagne (-1.4% en 2012 & 2013 ; +0.8% en 2014). La C.E. estime enfin, que la croissance française ne progressera que de 0.2% en 2012, de 0.4% en 2013 et de 1.2% en 2014, bien en deçà des hypothèses de croissance du gouvernement (0.3% en 2012, 0.8% en 2013 et 2% en 2014).

La France manquerait alors ses objectifs de réduction de dette publique, ce qui inquiète les économistes et les politiques allemands. Ces derniers craignent également la perte de compétitivité de la France, à l’instar du FMI et de l’agence de notation S&P. Le gouvernement français a présenté le 06/11 un « pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi » sur 3 ans (2014-2016). Ce plan de 20 Md€ de crédit d’impôts pour les entreprises (dès 2013 pour les PME/ETI) sera financé, à partir de 2014, par une hausse de la TVA et par une baisse des dépenses publiques.

Le Parlement grec a finalement adopté le plan d’austérité (13.5 Md€ d’économies d’ici 2014) ainsi que le budget 2013. L’Eurogroupe se réunit ce soir 12/11 pour prendre connaissance du rapport de la troïka sur la situation de la dette en Grèce. Il doit étudier la soutenabilité de la dette grecque avant d’autoriser le versement des prochaines tranches d’aide de 36.5 Md€. Dans l’intervalle, l’agence de la dette grecque doit mobiliser des fonds à court terme pour éviter un défaut de paiement le 16/11, date du remboursement de 5 Md€ à la BCE.

En savoir plus :

Consulter le point marché du Crédit Mutuel ARKEA

Publié le 13 novembre 2012, dans Du côté des marchés, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s