Le Conseil général de la Côte-d’Or place la solidarité et la famille au coeur de ses compétences

Chef de file de l’action sociale dans le département, le Conseil général de la Côte-d’Or place la solidarité et la famille au cœur de ses compétences. Près de la moitié du budget 2012 y est consacré soit plus de 244 millions d’euros.

Dans le cadre de sa politique gérontologique et du programme départemental « AmbitionS Côted’Or », il accompagne et développe des actions en direction de la personne âgée mais aussi de son entourage. C’est la première priorité du Conseil Général, avec en 2012, un budget de plus de 70 millions d’euros ; soit le premier poste de dépenses dans le budget social.

Les différentes aides du Conseil Général Pour le maintien à domicile

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Créée en 2002, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie est versée aujourd’hui à 5 300 Côte d’Oriens dépendants vivant à domicile.

Cela représente un budget de 22 millions d’euros pour 2012.

Cette allocation est fondée sur le libre choix du lieu de vie et sur la possibilité pour les familles de bénéficier d’un soutien dans l’aide qu’elles leur apportent. L’APA est une prestation en nature personnalisée : elle est donc affectée à des dépenses précisément adaptées aux besoins particuliers de chaque allocataire : aide ménagère, garde de nuit, accueil de jour, accueil temporaire, environnement matériel.

Ainsi après le dépôt d’un dossier de demande d’APA (Renseignements à la Maison de l’Autonomie), une visite à domicile est effectuée par un membre de l’équipe médico-sociale qui :

→ évalue la perte d’autonomie
→ identifie les besoins
→ recense dans un plan d’aide des prises en charge diversifiées.

L’APA, accordée par le Président du Conseil Général, est versée mensuellement au bénéficiaire ou selon son choix directement aux organismes effectuant les prestations recommandées.

Le dispositif Autonomie Habitat : Des aides pour adapter le logement de la personne âgée

Le Conseil Général dispense des conseils et accorde des aides financières dans le cadre du Dispositif Autonomie Habitat (ancien Adaptation personnalisée de l’habitat) pour l’adaptation du logement afin de minimiser les risques d’accident et d’optimiser les équipements pour un usage simple et confortable.

Ce dispositif s’adresse aux + de 60 ans. Proposé par le Conseil Général, ce dispositif a pour but de favoriser le maintien à domicile par l’acquisition de matériel préconisé par un ergothérapeute : siège de bain, réhausse WC, pose de barre d’appui et/ou la réalisation de travaux : modification de baignoire en douche, monte escalier. Cela représente un budget de 60 000 euros en 2012.

Pour soulager ponctuellement les familles, le Conseil Général encourage les services innovants et les modes d’accueil alternatifs (lieux de parole, plate-forme de répit, création d’accueil de jour itinérant et d’hébergement temporaires, …) : un moment de répit pour les aidants.

– Accueils de jour (sur une jour née): structures de jour pour les malades atteints de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés : quelques heures ou quelques jours par semaine ou par mois.

130 places réparties dans toute la Côte-d’Or

– Hébergement temporaires (plus long terme) en EHPAD (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)

Ces modes d’accueils alternatifs sont aidés par le Conseil Général dans le cadre de l’APA.

Pour l’accueil en établissement

Dans ce contexte, c’est le rôle du Conseil Général de permettre aux établissements d’avoir les moyens de répondre à la progression de la dépendance.

Car une des conséquences du vieillissement de notre population, c’est la perte d’autonomie.

Le Conseil Général de la Côte-d’Or a anticipé cette progression de la dépendance et a accompagné les établissements en leur allouant de nouveaux moyens pour permettre l’accompagnement des personnes accueillies dans l’un des 80 établissements côte-d’oriens habilités à l’aide sociale.

Le Conseil Général de la Côte-d’Or n’a pas désarmé dans ce domaine car ce qui prime, c’est d’assurer aux résidents un confort et une qualité de vie au quotidien.

Des actions toute l’année pour les aînés

Au-delà ses missions régaliennes, le Conseil Général développe des initiatives destinées à faciliter le quotidien des aînés et à mieux appréhender les problématiques liées au vieillissement de la population.

« Bien vieillir en Côte-d’Or, le guide »
Le guide pratique « Bien vieillir en Côte-d’Or », recense de nombreuses rubriques d’informations (hébergement, santé, transports, aides, loisirs…) destinées aux retraités, aux personnes âgées et à leur famille. Réactualisé au début de l’année, il est distribué auprès des bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, dans les mairies et les Espaces Côte-d’Or et consultable sur http://www.cotedor.fr.

Le CODERPA 21, une instance consultative auprès du Conseil Général
Depuis la loi de décentralisation de 2004, le CODERPA est une instance consultative placée auprès du Président du Conseil Général. Il est chargé d’une mission de réflexion globale en matière gérontologique et comprend des représentants des associations et organisations qui s’adressent aux personnes âgées mais aussi, spécificité de la Côte-d’Or : des personnes âgées bénéficiaires des actions du département, hébergées en établissement ou vivant à domicile, ainsi que des aidants proches de personnes en perte d’autonomie.

Le Comité Départemental des Retraités et Personnes Âgées vient d’être renouvelé pour la période 2012-2014.

Il a désormais à sa tête Georges MORIN, conseiller général de Montigny-sur-Aube, président par délégation du Président du Conseil Général, et Guy ANDRIOT, vice-président élu lors de la séance d’installation du 13 février dernier.

Chaque nouveau CODERPA élit un bureau chargé d’animer des commissions et de participer à des groupes de travail. Quatre commissions viennent de commencer leurs travaux :

La commission Communication rédige « La lettre du CODERPA21 », bulletin d’information à l’intention des personnes âgées et des organismes intéressés. Elle va également travailler à la refonte du guide « Bien Vieillir en Côte-d’Or », pour le rendre encore plus utile aux retraités, aux personnes en perte d’autonomie et à ceux qui leur viennent en aide.

La commission Lien social réfléchit sur les besoins des personnes retraitées vivant à leur domicile, notamment en milieu rural, et les pistes d’actions susceptibles d’être proposées.

La commission Aidants et Autonomie étudie les besoins des aidants de proximité des personnes en perte d’autonomie (familles, amis, voisins) et recherche des solutions adaptées pour les soutenir.

La commission Prévention et Bien-vieillir s’intéresse aux actions de prévention individuelle ou collective ainsi qu’à l’adaptation du cadre de vie au vieillissement de la population (urbanisme, transports, habitat, services…).

Les éléments de réflexion et les propositions de chaque commission viendront s’ajouter fin 2012 aux travaux préparatoires du nouveau schéma gérontologique départemental.

Le bulletin du CODERPA :
bulletin d’information pour les personnes âgées, les professionnels des organismes s’intéressant aux personnes âgées, les associations et les institutions édité chaque trimestre.

Clair et moderne, le bulletin présente un bilan des travaux accomplis et les perspectives à venir. A découvrir sur http://www.cotedor.fr

Publié le 9 octobre 2012, dans Non classé, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ces différentes aides feront le bonheur des concernés !
    Stéphanie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s