La Région Pays de la Loire dresse le bilan de l’aide à la performance énergétique dans les logements publics sociaux

Lancé il y a plus d’un an, le dispositif mis en place par la Région Pays de la Loire visant à améliorer la performance énergétique des logements sociaux a déjà profité à plus de 3 100 foyers. Avec deux grands objectifs : le respect de l’environnement et la baisse des charges pour les locataires.

Une aide à la rénovation, d’accord, mais à condition qu’elle s’accompagne d’une amélioration de la performance énergétique du logement. Le dispositif mis en place depuis 2010 par la Région en direction des bailleurs sociaux a déjà profité à 3 100 logements. Son objectif est double : faire bénéficier les locataires d’une baisse substantielle des charges et s’inscrire dans une démarche de sobriété énergétique.

La subvention accordée à la rénovation peut atteindre jusqu’à 4 000 € par logement dans la limite de 20 % du coût total des travaux. Pour que le dossier soit accepté, le diagnostic énergétique d’origine doit se situer dans les catégories basses. Et les travaux doivent aboutir, au minimum, à un passage dans la catégorie supérieure. Ce programme, élaboré avec l’Union sociale pour l’habitat (USH) qui regroupe les organismes HLM, répond à un véritable besoin, puisque 10,8 M€ d’aides régionales ont déjà été engagées.

Réhabilitation et reconstruction

Sarthe habitat, office public de l’habitat, a profité de ces aides pour les grands travaux engagés sur le bâtiment situé rue Paul Courboulay au Mans. Situé en front de Sarthe, ce grand bâtiment créé par l’architecte Jean Le Couteur était le symbole de l’audace qui s’appliquait à la construction du logement social dans les années 1950. “Il s’agit à la fois d’une réhabilitation et d’une reconstruction, explique Claire Lemercier, qui pilote le projet pour Sarthe habitat. Pour éviter l’aspect massif et monolithique du bâtiment, 20 logements vont être démolis pour créer des failles, du rez-de-chaussée au sommet, et découper l’ensemble en quatre unités résidentielles. Cette restructuration bénéficie de la certification “Cerqual” Habitat et environnement, qui garantit la qualité du logement sur des critères techniques (isolation acoustique, thermique, équipements de confort), environnementaux et économiques (maîtrise des charges) et de qualité de services (gestion de la relation client)”.

Outre l’isolation, le projet prévoit la construction d’une nouvelle chaufferie et la pose de panneaux solaires sur le toit des constructions neuves pour la production d’eau chaude. En tout, 114 logements vont bénéficier de l’aide régionale à la performance énergétique. Les travaux ont commencé début 2012. La livraison est attendue au deuxième trimestre 2013.

Publié le 22 août 2012, dans Habitat, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s