L’OPH 93 lance la réhabilitation de plus de 700 logements au Pré Saint-Gervais

Le 2 juillet dernier, l’Office Public de l’Habitat Seine-Saint-Denis a lancé la réhabilitation des cités Henri Sellier et Danton Louis Blanc au Pré Saint-Gervais. Au travers de ces deux réhabilitations qui concernent plus de 700 logements, l’OPH93 poursuit son projet d’amélioration de la qualité de vie de ses locataires en général et des habitants du Département de la Seine-Saint-Denis en particulier.

Très impliqué dans les 15 programmes de renouvellement urbain où il intervient l’Offi ce est également mobilisé dans l’entretien de son patrimoine plus ancien. Après la réhabilitation des pavillons de la cité-jardin Henri Sellier en 2009, c’est au tour des bâtiments collectifs d’être réhabilités, le projet prévoyant également la réhabilitation de la cité Danton Louis Blanc située à proximité.

Avec le concours de ses partenaires, la Caisse de Garantie du Logement Locatif Social (CGLLS), le Conseil régional d’Ile-de-France et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, avec le soutien de la municipalité du Pré Saint-Gervais qui partagent sa volonté d’améliorer le quotidien de ses locataires l’Oph93 est mobilisé sur un projet d’envergure qui s’inscrit dans la dynamique de valorisation d’un quartier emblématique du Pré Saint-Gervais.

Réhabiliter, construire, assurer la gestion d’un parc de plus de 23 000 logements, démolir et reconstruire, favoriser l’accession sociale à la propriété forment aujourd’hui le panel des interventions de l’Oph93 qui entend bien les poursuivre et les amplifier dans les années à venir.

Selon Stéphane Troussel, Président de l’Office public de l’habitat Seine-Saint-Denis: «La grave crise du logement que connaît notre pays depuis trop longtemps n’est plus supportable. Il est grand temps de mettre en oeuvre une autre politique du logement favorisant la construction massive de logements accessibles et des loyers encadrés, dans le respect des locataires et dans une relation de dialogue et d’écoute réciproques avec les bailleurs sociaux. Nous avons besoin d’une politique volontariste, davantage fondée sur la solidarité et la justice. Le logement est le premier passeport pour une vie digne. Il est urgent que cette question soit traitée à hauteur de son importance dans la vie quotidienne des familles».

Publié le 16 août 2012, dans Habitat, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s