Action sociale : Signature d’une convention pour renforcer le partenariat Cnav-Agirc-Arrco

Depuis leur création, la Cnav, l’Agirc et l’Arrco ont mis en place des politiques d’action sociale destinées à améliorer la qualité de vie de leurs allocataires âgés et/ou fragilisés. La convention signée en juillet 2012 entre les trois organismes renforcera la coordination de leurs actions.

Organisée dans le cadre des Conventions d’objectifs et de gestion (COG) 2009-2013 pour la Cnav et des orientations prioritaires 2009-2013 pour l’Agirc et l’Arrco, l’action sociale des trois régimes de retraite des salariés recouvrent des problématiques souvent proches et un objectif commun : améliorer la qualité de vie de leurs ressortissants et permettre aux personnes qui le désirent de rester à leur domicile le plus longtemps possible.

La convention s’articule autour de trois axes : la prévention, les actions en faveur de l’habitat et du cadre de vie, et les actions collectives sur les territoires.

Concrètement, en matière de prévention, une Carsat pourra désormais déclencher la mise en oeuvre du service « Sortir Plus » et de l’Aide momentanée à domicile proposés par l’Agirc et l’Arrco, dès lors que des besoins auront été identifiés parmi ses ressortissants et que les conditions d’éligibilité seront réunies. Réciproquement, si les services proposés par l’Agirc et l’Arrco ne correspondent pas aux besoins exprimés, les personnes seront réorientées vers les Carsat.

Dans le domaine de l’habitat et du cadre de vie, un ergothérapeute intervenant chez un retraité dans le cadre du dispositif « Bien chez moi », actuellement testé par les régimes complémentaires, pourra signaler aux Carsat d’éventuels besoins en terme d’adaptation de l’habitat et déclencher ainsi une demande d’évaluation des aides possibles.

En ce qui concerne les actions collectives sur les territoires, les Carsat pourront orienter leurs ressortissants vers les centres de prévention Agirc-Arrco en proposant le « parcours de prévention ». De leur côté, les centres de prévention pourront orienter les personnes fragilisées vers les Carsat pour une prise en charge dans le cadre d’un plan d’aide personnalisé s’il s’avère nécessaire.

Signée au niveau national, cette convention pose également les structures qui coordonneront et suivront les actions.

Une commission mixte composée d’administrateurs des trois régimes se réunira au minimum une fois par an. En complément, un comité de pilotage se réunira au moins une fois par trimestre et des groupes de travail seront mis en place sur des problématiques spécifiques.

Publié le 25 juillet 2012, dans Santé & Social, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s