Le Département des Yvelines investit pour l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

À l’occasion d’une visite avec Jean-Luc Vayssière, président de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), et de Sylvie Faucheux, administratrice du PRES UPGO [1], sur le campus des sciences de l’UVSQ à Versailles, le président du Conseil général, Alain Schmitz, a annoncé un investissement de 9,5 millions d’euros supplémentaires sur trois ans…

Cet investissement servira à financer l’équipement du nouveau bâtiment de l’UFR [2] des sciences de la santé de Montigny-le-Bretonneux (4 M€) qui ouvrira à la rentrée de septembre 2012, la rénovation de l’UFR des sciences à Versailles (3,3 M€) et la seconde phase du pôle technologique du Mantois (2,2 M€).

Cette visite aura permis de mesurer l’avancement des projets déjà engagés dans le cadre d’investissements antérieurs à hauteur de 3,7 M€ pour la réhabilitation du bâtiment Fermat pour l’accueil du laboratoire GEMAC (Groupe d’étude de la matière condensée) à l’UFR des sciences. Laboratoire mixte UVSQ/CNRS, ses activités reposent sur une expertise commune en physique et sciences des matériaux, dans des domaines complémentaires tels que l’optique, le magnétisme, l’électronique.

Parmi les précédents engagements, rappelons :

► 7 M€ pour la construction du bâtiment de l’UFR des sciences de la santé,

► 400 000 € sur le raccordement de la Bergerie Nationale au réseau Royal,

► 3,5 M€ pour la réhabilitation du bâtiment Germain de l’UFR des sciences.

Ce nouvel engagement du Conseil général intervient alors que vient d’être créé le Pôle de recherche et d’enseignement supérieur, intitulé “Université Paris Grand Ouest” regroupant les universités de Cergy-Pontoise et de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ainsi que quatorze établissements d’enseignement supérieur, afin de réunir les conditions pour la mise en œuvre de projets de recherche et de formation de haut niveau. Le président du Conseil général a confirmé son soutien à cet établissement public et aux projets en cours comme l’institut Confucius (destiné à promouvoir la langue et la culture chinoises) ou l’institut d’études politiques.

Le président du Conseil général des Yvelines, par cette mobilisation de grande ampleur, entend concrétiser sa priorité du projet départemental en faveur de l’innovation, de la recherche et de la formation en direction notamment de la jeunesse. Cela fait également écho à l’enquête réalisée par l’Observatoire du Conseil général, laquelle soulignait que 65 % des Yvelinois considèrent comme prioritaire le développement des établissements scolaires et le soutien à l’éducation.

Ce soutien témoigne également de la volonté réaffirmée du Conseil général d’aménager le territoire yvelinois en matière d’accès à la formation par des pôles départementaux de proximité. Pour le Conseil général, l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, et désormais le PRES UPGO, sont des acteurs yvelinois essentiels et constituent des atouts de premier plan pour l’attractivité du département.

Alain Schmitz a ainsi rappelé qu’ « historiquement », bien que n’étant pas une compétence directe du Conseil général, « le département des Yvelines a toujours fortement accompagné le développement de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines » par la mise à disposition et la construction de locaux comme :

► l’IUFM  [3] à Saint-Germain-en-Laye,

► le siège de l’UVSQ à Versailles,

► l’IUT de Vélizy et son antenne de Rambouillet.

Enfin, le département a investi exceptionnellement 30M€ depuis 2008 pour la réalisation de logements étudiants.

[1] Pôle de recherche et d’enseignement supérieur de l’Université Paris Grand Ouest
[2] Unité de formation et de recherche
[3] Institut universitaire de formation des maîtres

Publié le 25 mai 2012, dans Non classé, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Concernant « les précédents engagements » du Conseil général, Il faut préciser que les 400 000 € de travaux de raccordement au réseau Royal (connexion internet ultra haut débit = 1Go), concernait le raccordement de l’UVSQ à l’annexe « REEDS », exclusivement, installé dans les murs de la Bergerie Nationale, et non l’ensemble de la Bergerie…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s