« Carré Théâtre » à Dunkerque : Michel Delebarre et la Communauté Urbaine ont choisi le groupement Groupe Financière Duval, Nacarat et Beci

de gauche à droite : Jo Dairin, Vice-président de la Communauté Urbaine de Dunkerque (Développement économique), Maire adjoint de Dunkerque - Maurice-Jean Zwertvaegher, Groupe BECI - Caroline Fortier, Groupe Financière Duval - Pierre Dessort, Naccarat

Le projet Cœur d’agglomération a pour ambition de renforcer l’attractivité du centre-ville de Dunkerque pour en faire un véritable centre à l’échelle d’une agglomération de 200 000 habitants. Pour cela, la Collectivité a choisi de s’appuyer sur 3 leviers : le commerce, le logement et les espaces publics.

Au terme d’un appel à partenariat mené au cours de l’année 2011, Michel Delebarre et la Communauté Urbaine Dunkerque Grand Littoral ont choisi un groupement de 3 sociétés pour réaliser le projet urbain « Carré Théâtre » : Groupe Financière Duval, Nacarat et Beci. La société locale Beci et le promoteur Nacarat assureront la promotion résidentielle tandis que le Groupe Financière Duval œuvrera sur le programme commercial comme promoteur, investisseur et exploitant. A horizon 2015, « Carré Théâtre » alignera 12 000 m² de commerces, 400 logements (dont 50% sociaux) et 550 places de parking.

La méthode choisie par l’équipe de la Communauté Urbaine est exemplaire en termes de partenariat Public/Privé. En effet, une réelle concertation est contractualisée en faveur de la réussite de ce projet ambitieux , sur tous ses aspects : architecturaux, techniques, économiques et financiers. « Notre équipe Nacarat, Beci et Financière Duval est solide et chacun reconnait les atouts des autres et si les habitudes de travail en commun entre Nacarat et notre Groupe sont éprouvées, l’association avec le Groupe Beci, qui est le plus local d’entre nous, représente une forte valeur ajoutée en termes de connaissance des contraintes  et atouts du site. Nous sommes complémentaires et portons la même ambition pour ce projet avec les valeurs communes de celles de bons pères de famille (groupe familiaux) : réalisme et engagement, professionnalisme et esprit d’équipe. » précise Caroline Fortier.


Publié le 9 décembre 2011, dans Non classé, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s