Acculturez-vous aux start-up ! Interview de Ronan Le Moal @cmarkea @ronanLM @Pole_Valorial

Source : Acculturez-vous ! Interview de Ronan LE MOAL (Crédit Mutuel ARKEA) Christophe JAN –  Valorial

Ronan Le Moal, Directeur Général du crédit mutuel Arkea, nous livre sa vision concernant les start-up et la belle aventure que les grands groupes peuvent initier en allant à la rencontre de ces petites pépites agiles. Propos recueillis par Crédit Mutuel Arkea pour Valorial. 

Quel a été le déclic pour vous convaincre de travailler avec les start-up ?

 Pour Ronan Le Moal, 3 points lui ont donné l’opportunité et l’envie de travailler avec les start-up :
 – Une rencontre avec Frédéric Mazzela dans un café il y a quelques années, futur fondateur de BlablaCar. A l’époque au début de l’aventure, Frédéric lui raconte que la vie d’un startuper est faite d’énergie, d’envies, de sacrifices aussi. Quand on voit leur aventure, leurs résultats aujourd’hui -35 millions de membres partout dans le monde-, on réalise qu’en partant de peu et en prenant des risques, on peut soulever des montagnes.

– Un regard porté sur l’entreprise qu’est le Crédit Mutuel Arkéa, au cœur d’un marché de la banque et assurance complexe. Il existe une grosse pression réglementaire qui pèse sur les marges, le client reprend le pouvoir, et de nouveaux acteurs viennent verticaliser les métiers (crédit consommation, assurance vie… sur Internet). Or, le Crédit Mutuel Arkéa est un groupe avec un ancrage territorial fort, agile et technophile. En s’appuyant sur l’évolution du secteur, il a donc une prédisposition à grandir, sortir, s’appuyer sur la technologie et travailler avec des acteurs naissants du numérique comme les FinTech ou le e-commerce.

– La passion ! Ronan Le Moal est passionné par le numérique, l’entreprise Crédit Mutuel Arkea l’est aussi car elle est technophile, le secteur est disruptif et mouvant. C’est donc naturellement qu’ils ont eu envie de s’investir autour du numérique.    

Quelques exemples de partenariats qui ont fait bouger les lignes ?…en savoir plus…

Un nouveau Parc #Spirit au Parc d’Entreprises de Val d’Europe @EuroDisney @realestatevde

Euro Disney lance le développement d’un nouveau Parc Spirit au sein du Parc d’Entreprises de Val d’Europe2 décembre 2016

Source : realestate-valdeurope.com

Après le succès de la commercialisation du Parc Spirit, Euro Disney renouvelle sa confiance envers Spirit, le spécialiste des parcs d’activités, et signe la construction de 5 nouveaux bâtiments qui viendront compléter l’offre du parc d’entreprises de Val d’Europe.

Depuis le lancement de sa construction en novembre 2015, le Parc Spirit a remporté un franc succès commercial. Le parc d’activités composé de 3 bâtiments d’une surface de 5 800 m² a déjà été commercialisé à 95% et ouvrira ses portes en Avril 2017.

Fort de ce succès, Euro Disney S.C.A. a conclu avec Spirit Entreprises le lancement d’une seconde opération : une extension du Parc d’Activités PME/PMI composée de 5 bâtiments d’une surface totale de 8 000m². L’architecture contemporaine du projet a été pensée pour traverser les modes et les époques.

L’extension du Parc Spirit s’inscrit dans la dynamique de développement du parc d’entreprises de Val d’Europe, qui accueille aujourd’hui près de 250 entreprises internationales pour plus de 2 000 emplois dont le siège de la CCI 77, Ludendo (La Grande Récré), Alfyma, Ingersoll Rand, Tryba – Ecotherme, Andreu… Bénéficiant d’un accès privilégié sur l’A4, à seulement 10 minutes en bus du centre-ville de Val d’Europe et du RER A, le parc d’entreprises propose aux entreprises de toute taille de venir profiter de son cadre qualitatif et verdoyant, de ses services (comme le restaurant inter-entreprises et la crèche d’entreprises) et de ses commerces de proximité, pour un rayonnement local à l’Est de l’Ile-de-France et à l’international grâce à la proximité de la destination touristique…en savoir plus

Jean-François Carenco au Club des Entreprises du Grand Paris

Conférence VIP « Entreprises et Métropoles » avec J-F Carenco 

Préfet de Région Île-de-France, préfet de Paris 

Le 8 décembre de 16h30 à 22h30 

Source : Club des Entreprises du Grand Paris


Thème : La Métropole du Grand Paris aura bientôt 1 an. Et la nouvelle gouvernance de la Région Île de France… aussi ! C’est le moment de dresser un premier bilan du Grand Paris et surtout de tracer les perspectives 2017. Même si, chacun le sait, des évolutions sont à attendre, à défaut d’être attendues … !
La Conférence VIP de l’après-midi fera intervenir des personnalités emblématiques du Grand Paris et sera suivi par un Diner Privé avec Jean-François Carenco.
 Intervenants:

Eric Césari, adjoint au maire de Courbevoie, président de la communauté d’agglomération de Seine-Défense et vice-président de la Métropole du Grand Paris

Catherine Barbé, Directrice des partenariat stratégiques de la Société du Grand Paris

Benoit Quignon, Directeur Général de SNCF Immobilier et membre du comité exécutif du groupe SNCF

Antoine Valbon, Directeur Général des Services de la communauté urbaine Seine-Amont

————————————

Le Club des Entreprises du Grand Paris rassemble les grands opérateurs urbains qui se consacrent au développement et à l’attractivité des Métropoles. Ces entreprises sont toutes investies dans le Grand Paris et sa Région.Par les rencontres, séminaires, visites de terrain qu’il organise, le Club permet d’échanger « en direct » avec les décideurs et ainsi d’identifier les projets de demain…

Rédigé par Jacques Godron Sr

Jacques Godron Sr

Président chez Club des Entreprises du Grand Paris – Club des Métropoles – Cercle Colbert

En savoir plus 

Smart city versus stupid village ? @l_AdCF @CaissedesDepots @PetitesVilles

Innovations numériques : Retrouvez la nouvelle publication consacrée aux territoires ruraux et aux petites villesSource : AdCF

La CDC, l’AdCF et l’Association des petites villes de France (APVF) ont réalisé ensemble un guide sur les innovations numériques au sein des territoires de faible densité. Intitulée « Smart city versus stupid village ? », cette nouvelle publication met en exergue les fortes attentes des élus des espaces ruraux ou des communautés de petites villes. Elle montre également que ces territoires sont déjà bien engagés dans la transition numérique et n’ont pas de complexe à avoir par rapport à des territoires plus denses. Un foisonnement d’initiatives est à l’oeuvre.

Diffusée en avant-première à Strasbourg, lors de la séance plénière de la Convention nationale de l’intercommunalité consacrée à la « digitalisation des projets de territoires », la publication consacrée aux innovations numériques des communautés de communes et petites villes souligne l’investissement croissant de ces territoires dans ce domaine.

En guise de clin d’œil, le titre de l’ouvrage – « smart city versus stupid village ? » – a pour idée de rappeler que l’intelligence des territoires ne se décline pas que dans les villes. Le concept de « ville intelligente » mériterait d’ailleurs d’être profondément interrogé, tant il laisse à penser que les villes ne l’étaient pas avant l’âge du numérique ou alors – c’est selon le sens à donner – que les espaces urbains détiendraient le monopole de l’intelligence…en savoir plus…

Le logement HLM dans le Val d’Oise : répartitions et évolutions @CGET_gouv @AORIF_

Le logement social dans le Val d’Oise : répartitions et évolutionsSource : CGET

Le pôle de ressources Ville et Développement social du Val d’Oise organise, en partenariat avec l’AORIF (Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France), un temps d’échanges autour du logement social.

Alors que la loi Alur et la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine désignent les EPCI comme chef de file des politiques d’attribution des logements sociaux et des politiques de peuplement, il s’agira, à partir des études menées par l’AORIF, de partager un état des lieux du parc social valdoisien.

Quelle est la répartition du logement social dans le département ? Quelle est la répartition entre les différents contingents (préfectoral, 1 % patronal, municipal) ? Quel est le profil des locataires et des demandeurs dans les différents territoires ? Quelles sont les évolutions en cours et à venir notamment en termes de construction et de renouvellement ?

Inscription dans la limite des places disponibles : en savoir plus 
Renseignements : amedjidi.pole95@wanadoo.fr