Nantes Métropole Habitat imagine l’habitat périurbain de demain @NMHabitat

Source : Nantes Métropole Habitat

1er bailleur social du Grand Ouest, Nantes Métropole Habitat gère un parc de 25 000 logements sur les territoires de la métropole nantaise. En association avec MFLA et Vendredi Architecture & Urbanisme, NMH a remporté l’appel à projet lancé par le Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire et la commune de Brains pour la construction de logements abordables rue du bois joli à Brains.

Nantes Métropole Habitat - l'acteur public du logement

Ce projet a su répondre aux enjeux locaux et aux réflexions menées autour du vivre ensemble dans une zone pavillonnaire, notamment à travers :
– La création d’une grange collective, où diverses activités/services partagés seront réalisables pour les habitants : cuisine d’été, compost collectif, rangement de deux-roues, ordures ménagères, etc.
– La création d’un espace commun central en cœur d’îlot, pouvant accueillir les jeux, fête des voisins, jardinage, repos, etc.
– Une réflexion autour des cheminements vers les logements : sécurité, circulations des véhicules, lien avec la grange et l’espace commun central.

S’appuyer sur les figures d’hier pour construire l’habitat de demain
Inspiré de la typologie récurrente de Brains, le projet se caractérise par sa construction organisée autour d’une cour, ce qui présente de nombreux avantages : relations privilégiées entre habitat et nature, convivialité entre voisins, sécurité par l’allure réduite des véhicules, architecture diversifiée et évolutive avec capacités d’extension.
Une grande attention a en effet été portée à l’évolutivité des logements. 80 % des acquéreurs pourront envisager de créer une extension sur leurs jardins ou terrasses. Ils pourront également mobiliser la double hauteur du séjour pour créer une pièce supplémentaire. Cette approche s’accompagne d’une attention toute particulière aux traitements des vis à vis entre les logements et l’espace public. Elle permet de réduire les nuisances et d’offrir un réel confort d’usage.

Plus d’informations ici…

Lire également :

L’activité des TP reste au beau fixe au 1er semestre 2019 @fntp_info

Activité au beau fixe

Bulletin de conjoncture mensuel n° 216
02 août 2019

source : Fédération Nationale des Travaux Publics

Si l’activité subit les conséquences de conditions climatiques difficiles en fin de période, elle bénéficie toujours d’un contexte porteur à neuf mois des prochaines élections municipales. En dépit de difficultés de recrutement toujours prégnantes, la progression de l’emploi salarié reste élevée. Le maintien de cette dynamique nécessitera la mise en place d’une programmation des infrastructures ambitieuse au niveau national et une vision pluriannuelle des investissements locaux afin de lisser au maximum les effets de cycle qui pèsent sur les entreprises des Travaux Publics.

Les travaux réalisés continuent sur leur lancée.

Depuis le début de l’année, la progression du montant des facturations s’établit à +14,5%. Si le mois de juin est légèrement en deçà, la croissance reste solide avec +10,4% par rapport à l’année précédente. La période estivale et l’approche des prochaines élections municipales demeurent des éléments favorables à l’activité même si celle-ci pâtit en fin de mois de juin des conditions climatiques caniculaires. En rythme annuel, la hausse de l’activité atteint désormais +11,2%.

Prises de commandes bien orientées.

En cumul depuis le début de l’année, les prises de commande souffrent toujours d’un effet de base lié à l’attribution de lots importants du Grand Paris Express début 2018. Toutefois, sur le seul second trimestre 2019, les marchés conclus affichent une progression de +7% comparé à l’année précédente.  La dynamique des appels d’offres marchés publics reste en outre bien orientée puisqu’ils progressent de +3% au second trimestre 2019.

Ralentissement des heures travaillées en juin.

Si les heures totales travaillées (ouvriers permanents + intérimaires) demeurent en hausse de +6.6% sur l’ensemble du semestre, elles fléchissent légèrement au mois de juin (-1,6%). Cette baisse est la conséquence de la forte augmentation des heures chômées pour intempéries (+40% par rapport au mois précédent) en raison des températures très élevées enregistrées en fin de mois qui ont pénalisé le déroulement de nombreux chantiers. Quant aux effectifs ouvriers, ils continuent de croître avec une augmentation nette de +2,1% au cours du 1er semestre.

Des solutions vertes pour le bâtiment le plus haut d’Europe

          Source  : WILO

Pour contribuer aux « exigences écologiques » de la tour du Lakhta Center à Saint-Pétersbourg, Wilo y a installé plus de 530 pompes dont des pompes en ligne avec commande électronique et des pompes centrifuges haute pression.

Un projet au superlatif : Comme une aiguille cristalline, la tour du Centre Lakhta s’élève dans le ciel de Saint-Pétersbourg. Le premier immeuble de grande hauteur de la ville, sur la côte du Golfe de Finlande, doit devenir un centre d’affaires moderne, un quartier durable pour la vie quotidienne et le travail. L’entreprise technologique allemande Wilo est responsable de plusieurs applications au sein de ce géant futuriste – plus de 530 pompes sont en service pour contribuer aux « exigences écologiques » de cet édifice.

Un bâtiment hors-norme

Depuis la fin du 19e siècle, les gratte-ciel sont l’incarnation du pouvoir ; des monuments qui représentent le bien-être financier, les nouvelles technologies et qui forment une parallaxe autour de laquelle les gens peuvent se réorienter automatiquement dans une ville. Ils donnent une valeur de reconnaissance à un lieu.

Les immeubles de grande hauteur ont toujours été réputés pour utiliser les technologies de construction les plus récentes et les plus avancées. Avec une hauteur de 462 mètres, le Centre Lakhta est le bâtiment le plus haut d’Europe et le 13ème plus haut du monde. Il a été inauguré en 2012, l’extérieur a été achevé six ans plus tard.

Haut rendement dans « L’étoile » de Saint-Pétersbourg

Les pompes Wilo sont utilisées dans de nombreuses applications – du chauffage, de la ventilation et de la climatisation à la distribution d’eau.

Pour les applications de génie climatique, les pompes sont installées dans plusieurs postes à différents niveaux de la tour.

« L’une des principales exigences était de n’avoir que des pompes à haut rendement avec un convertisseur de fréquence interne ou externe », explique Nikolay Samoylov de Wilo Russie.

« C’est la raison pour laquelle, nous avons fourni par exemple, des pompes en ligne avec commande électronique et des pompes centrifuges haute pression. »

La Wilo-CronoLine-IL-E est une pompe monobloc à clapet à commande électronique en ligne, utilisée pour le pompage d’eau chaude, d’eau froide et de mélanges eau-glycol dans les systèmes de chauffage, d’eau froide et de climatisation.

La pompe centrifuge multicellulaire Wilo-Helix peut être utilisée pour la distribution d’eau et la surpression ainsi que pour l’eau de refroidissement dans les systèmes de circulation.

Pour un fonctionnement fiable dans les applications de génie climatique, le Centre Lakhta s’appuie également sur le Wilo-Stratos-D. La pompe double sans presse-étoupe augmente les économies d’énergie grâce à l’optimisation de l’efficacité du système obtenue avec son limiteur de débit volumique.

…lire la suite…

Rénovation énergétique des logements : la Métropole du Grand Paris lance le 1er Plan Bâtiment Durable métropolitain @PlanBatiment @GrandParisMGP

Source : Plan Bâtiment Durable

La Métropole du Grand Paris (MGP) s’engage à accélérer la rénovation énergétique des logements sur le territoire métropolitain et lance le 1er Plan Bâtiment Durable métropolitain.

plan bâtiment durable           Métropole grand paris

Depuis sa création il y a trois ans, la Métropole du Grand Paris s’est toujours engagée résolument en faveur de la transition énergétique. Cet engagement s’est tout d’abord traduit par l’adoption à l’unanimité d’un plan climat air énergie métropolitain (PCAEM) le 12 novembre 2018 qui a pour objectif de faire converger les actions des 131 communes de la Métropole du Grand Paris vers la transition énergétique en favorisant les synergies et en promouvant les actions locales et métropolitaines. Le 2 juillet dernier, au cours de sa première « COP métropolitaine », la MGP s’est engagée à accélérer l’action de la métropole en faveur de la rénovation énergétique des logements sur son territoire.

Les enjeux nationaux en matière de bâtiment durable se retrouvent à l’échelle de la métropole où 53 % de la consommation énergétique en secteur résidentiel est consacrée au chauffage et 425 000 ménages se trouvent en situation de précarité énergétique.

Répondant autant à l’impératif environnemental qu’à celui de l’amélioration du pouvoir d’achat des habitants, la volonté d’agir se traduit aujourd’hui par la mise en place d’un engagement partenarial entre l’État et les acteurs de la Métropole du Grand Paris, autour des chantiers suivants :
– structurer une communauté d’acteurs engagés
– accompagner la prise de décision des ménages
– faciliter l’accès aux financements

Plus de détails ici…

Lire également :

Congrès REAVIE : découvrez la liste des 43 intervenants de cette année @ArgusReavie #Reavie2019

Source : Reavie

Le Congrès REAVIE, rendez-vous international des assureurs et réassureurs vie et de personnes, fête ses 30 ans cette année ! Rendez-vous du 9 au 11 octobre, à l’Hôtel Majestic de Cannes, pour vivre deux jours de rencontres et de networking.

Résultat de recherche d'images pour "reavie 2019"

Découvrez la liste des intervenants présents pour le 30e anniversaire : 

– ALBOUY Francois-Xavier, Directeur de recherche, CHAIRE TRANSITION DEMOGRAPHIQUE TRANSITION ECONOMIQUE (TDTE)
– LAURENT Henri, Président, ASSOCIATION REAVIE
– CHEVALIER Arnaud, Directeur commercial et technique Réassurance Vie, Reinsurance Solution, AON FRANCE
– KLEIN Sandra, Directrice commerciale Santé, INTER MUTUELLES ASSISTANCE
– HEBERT Isabelle, DG de la MGEN et directrice des services innovants du Groupe VYV, GROUPE VYV
– CAMPANA Denis, Fondateur, ACTUAR’NET
– SCHERRER Christophe, Directeur général délégué – Développement, Marketing, Engagements sociaux et sociétaux, MALAKOFF MEDERIC HUMANIS
– NADAL Dominique, Directeur général adjoint, AXA SANTE & COLLECTIVES
– VALADE Pierre, Chargé de clientèle Réassurance Vie, Reinsurance Solution, AON FRANCE
– BEAUDET Thierry, Président, MUTUALITE FRANCAISE
– BLATTNER Céline, CEO, ACTUARIS
– GODON-RENSONNET Anne-Sophie, Directrice de l’innovation, MALAKOFF MEDERIC
– CHATEL Laure, Directrice économie sociale, CNP ASSURANCES
– DRIF Yannick, Chargé de clientèle Réassurance Vie, Reinsurance Solution, AON FRANCE
– MAYEUR Pierre, Directeur général, OCIRP
– BABEY Jean-Paul, Président, ALPTIS ASSURANCES
– LISSOWSKI Antoine, Directeur général, CNP ASSURANCES
– DEDEYAN Stéphane, Directeur général, GROUPE VYV

>> Consulter la suite la liste des intervenants…

Lire également :