Plurial Novilia : retour sur 10 ans de projets emblématiques @PlurialNovilia @ActionLogement

Source : Plurial Novilia

Depuis 2008, « Empreinte » a suivi pas à pas l’évolution de Plurial Novilia au gré de ses projets les plus emblématiques. Habitat innovant ou adapté, création de lien social, accompagnement des dynamiques territoriales, réponses aux nouveaux usages, émergence des nouvelles technologies… Retour sur une décennie de projets !  

Résultat de recherche d'images pour "empreinte plurial novilia"

Construction & Aménagement
Partenaire engagé du développement des territoires, Plurial Novilia s’engage aux côtés des collectivités territoriales pour concevoir et réaliser des programmes immobiliers de qualité au service des nouveaux usages, ou encore piloter des opérations d’aménagement urbain de grande ampleur.

Innovation
Plurial Novilia défend une approche innovante de l’habitat, et propose des solutions qui associent qualité architecturale, performances énergétiques et mixité – sociale, générationnelle et fonctionnelle.

Réhabilitation
Fort d’un patrimoine de plus de 35 000 logements dans 7 départements, Plurial Novilia réalise chaque année de nombreux travaux d’entretien, d’adaptation, de rénovation ou de réhabilitation de son parc immobilier, afin d’offrir à ses locataires des logements toujours plus adaptés et moins énergivores.

Solidarité & Initiatives
Créateur de lien social au cœur des villes, Plurial Novilia est un acteur de terrain qui soutient, encourage ou pilote de multiples initiatives qui changent la vie : soutien à la création d’activité dans les quartiers, prévention de la délinquance, travail sur l’éducation, l’accès à la culture ou la sensibilisation au développement durable…

>>>>> Consulter le rapport d’activité « Empreinte moi » 

Lire aussi :

Recrutement : rejoignez les équipes d’Aiguillon @Aiguillon_SAhlm @Groupe_Arcade

Source : Aiguillon

Aiguillon, filiale du Groupe Arcade, est un constructeur et gestionnaire de logements sociaux implanté dans le Grand Ouest. Engagé pour le développement du territoire, Aiguillon propose des solutions de logements aux personnes sous plafond de ressources.  

La mission d’intérêt général d’Aiguillon Construction consiste à concevoir, gérer et commercialiser des logements aux personnes sous plafonds de ressources. Pour répondre à cette mission, Aiguillon s’appuie sur une stratégie forte et engagée, inspirée par la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).
Près de 40 métiers sont représentés dans les 3 activités du cœur de métier de l’entreprise : développement et promotion immobilière, gestion de patrimoine, gestion locative . Découvrez dès maintenant les offres d’emploi à pourvoir et rejoignez les équipes d’Aiguillon.

Voici les offres disponibles :
– Juriste F/H – CDI – Rennes
– Conseiller.ère social.e et recouvrement F/H – CDD 6 mois – Rennes
– Gérant immobilier foyers et résidences F/H – CDI – Vannes
– Assistant.e d’ accueil F/H – CDI – Rennes
– Trésorier.ère F/H – CDI – Rennes
– Contrôleur de Gestion F/H – CDI – Rennes
– Comptable F/H – CDI – Rennes
– Directeur-trice des Systèmes d’Information F/H – CDI – Rennes
– Employé.e d’immeuble Logé.e F/H – CDI – Rennes
Plus de détails sur les offres d’emploi ici…

Lire aussi :

Suppression de la taxe d’habitation : quel sera le dispositif de compensation pour les communes ? @BanqueDesterr

Source : Banque des Territoires

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics a apporté, mercredi 17 juillet, de nombreux détails techniques sur la mise en œuvre, à partir de 2021, de la compensation aux communes de la suppression de la taxe d’habitation. Quelle sera la compensation ? Quand est-ce qu’elle sera mise en oeuvre ? Toutes les infos ci-dessous…

banque des territoires

Olivier Dussopt était auditionné par la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation au sein de l’Assemblée nationale (avec la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault). Les grands équilibres de la réforme de la fiscalité locale, qui figurera dans le projet de loi de finances pour 2020, sont arrêtés. Certaines questions techniques demeurent ouvertes à la discussion avec les associations d’élus locaux et les parlementaires. Synthèse des nouveaux éléments d’information apportés par le gouvernement.

• La compensation sera-t-elle garantie ?
Les collectivités bénéficieront en année 1 d’une compensation à l’euro près. Mais celle-ci ne sera « pas garantie année après année », dans la mesure où la commune aura un pouvoir de taux et bénéficiera de bases de taxe foncière dynamiques. L’engagement de la compensation à l’euro près ne sera donc « pas pris de manière permanente » (à l’opposé de ce qui avait été fait pour la compensation de la suppression de la taxe professionnelle).

• Calendrier de la mise en œuvre de la compensation des communes
Le mécanisme de compensation de la recette de taxe d’habitation pour les communes entrera en vigueur en 2021. Il concernera 100% de la recette (23 milliards d’euros). À cette fin, l’État va « nationaliser » le produit de taxe d’habitation versé par les 20% de contribuables les plus riches. L’État percevra la recette et exonérera ceux-ci par tranches d’un tiers chaque année. Avec cette astuce, il n’y aura pas « deux systèmes qui cohabitent », mais plus qu’un seul.

• Coefficient correcteur
Le gouvernement ne veut pas reconduire le mécanisme du fonds national de garantie individuelle des ressources (FNGIR) mis en place pour la suppression de la taxe professionnelle. À la place, les fonctionnaires des ministères ont imaginé un « coefficient correcteur. » Si une commune percevait « 80 de taxe d’habitation » et que, demain, la part de la taxe foncière départementale qui lui est affectée est « égale à 100 », le mécanisme correcteur sera « de 0,8. » Tout en évitant la création d’un dispositif du type du FNGIR, l’innovation présente l’avantage, notamment, de neutraliser les différences existant dans les politiques d’abattement des départements et des communes.

• Année de référence servant au calcul de la compensation
L’année de référence du taux de taxe d’habitation pris en compte par l’État ne sera pas nécessairement celui de l’année 2017, comme le prévoit aujourd’hui la loi. Le gouvernement est « ouvert » à l’éventualité d’une autre année de référence. Mais le taux retenu sera le même dans le cadre de la compensation de taxe d’habitation des 80% de Français les plus modestes et de celle correspondant à la taxe d’habitation des 20% les plus aisés.

Toutes les informations ici…

Lire également:

Santé : Yann Coléou nommé Président du Groupe Almaviva @AlmavivaSante

Source : Almaviva Santé

Yann Coléou devient Président du Groupe Almaviva Santé, 4e opérateur privé en santé en France, qui gère 34 cliniques en région Sud et en Île-de-France. Il succède ainsi à Bruno Marie, fondateur du groupe. 

Almaviva santé

Après avoir fondé le groupe Almaviva en 2007 et plus de 12 années passées à la présidence  de l’entreprise, Bruno Marie a décidé de finaliser sa succession avec la nomination de Yann  Coléou en tant que Président du Groupe. Yann Coléou a pris officiellement ses fonctions au  sein d’Almaviva le 16 juillet 2019.

Bruno Marie, Président du groupe Almaviva « Cela a été un privilège de diriger Almaviva au  cours de ces années, et je veux exprimer toute ma gratitude aux 4 000 salariés et 1 250  praticiens du groupe qui par leur professionnalisme et leur engagement ont toujours été pour  moi un formidable moteur. »  Yves Journel, Président du Conseil de Surveillance « Bruno a créé et développé Almaviva. Il  confie au nouveau Président que je connais depuis longtemps l’avenir d’une très belle et grande entreprise de santé au service de l’excellence médicale. Merci Bruno. »
Angelika Schöchlin, membre du Conseil de Surveillance « Le Conseil est extrêmement  reconnaissant envers Bruno Marie pour sa remarquable contribution au développement
d’Almaviva depuis 2007. Sous sa direction, le groupe est devenu le premier opérateur privé en  région Sud et un acteur essentiel en Île-de-France tout en continuant à mettre l’excellence  médicale au service des patients. »

La nomination de Yann Coléou, qui devient par ailleurs nouvel actionnaire minoritaire  d’Almaviva, accompagne la nouvelle phase de développement dans laquelle le groupe s’est  engagé, axée sur la diversification de l’offre de soins des 34 cliniques du groupe, l’excellence  opérationnelle et la croissance externe.

Consulter le communiqué de presse

Lire également :

Domofrance : découvrez en vidéo PEPSE, le projet stratégique 2019-2023 @domofrance @ActionLogement

Source : Domofrance

Dans son projet stratégique d’entreprise PEPSE 2019-2023, Domofrance s’engage à affirmer le lien emploi-logement, bâtir plus de proximité, conjuguer écologie et habitat, cultiver leur capital humain, digitaliser pour mieux loger, et redessiner leur modèle économique. 

Découvrez la vidéo consacrée à l’ambition 2 de PEPSE : bâtir plus de proximité ↓↓

Créer et animer des quartiers où il fait bon vivre est une préoccupation historique et chaque année, Domofrance mobilise des moyens humains et financiers importants en faveur de la gestion de proximité. Parce que ses clients sont au cœur de ses actions, elle n’a de cesse d’interroger leur satisfaction et leurs attentes pour améliorer son offre.

>> Plus d’informations sur PEPSE ici

Lire aussi :