Biomimétisme : vers le bâtiment généreux @Demain_la_Ville

Source : Demain la Ville

S’inspirer d’une termitière pour climatiser un immeuble ? C’est possible, le biomimétisme l’a fait. En s’inspirant de la nature, le biomimétisme est une démarche scientifique qui entend réconcilier l’innovation et les enjeux climatiques. Rencontre avec Chloé Lequette et Eduardo Blanco, respectivement chargée de mission et doctorant chez CEEBIOS, association animant le réseau français de biomimétisme.

Connaissez-vous le plus ancien laboratoire de recherche et développement ayant jamais existé ? Indice, il a 3,8 milliards d’années… C’est le monde du vivant. Voilà en résumé le postulat du biomimétisme. Cette démarche scientifique consiste en un transfert de connaissance du vivant vers la technologie et la production. Dit autrement, il s’agit de s’inspirer de la nature pour innover. La ville fait partie des nouveaux horizons du biomimétisme, en témoigne le thème du quatrième salon Biomim’ Expo qui s’est tenu le 11 septembre à l’Hôtel de Ville de Paris : « Vivre la ville ». Lire la suite

Lire aussi :

VINCI : Isabelle Spiegel nommée directrice de l’environnement @VINCI_fr

   Source : VINCI

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, nomme Isabelle Spiegel à la Direction de l’Environnement de VINCI. Elle rapportera à Pierre Coppey, directeur général adjoint de VINCI et aura pour mission de mettre en œuvre la nouvelle ambition environnementale du Groupe.

À chaque étape des projets et tout au long du cycle de vie des ouvrages, la prise en compte de l’environnement est un enjeu majeur pour le Groupe. VINCI développe au quotidien des solutions qui participent à l’amélioration du cadre de vie dans les villes et les territoires, au service des habitants, tout en répondant aux grands défis de développement urbain, de transition numérique et de changement climatique.

Isabelle a plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de l’environnement et du développement durable, à la fois dans le conseil et dans le management opérationnel. Ingénieur de l’École nationale supérieure des Mines de Douai et de la Technische Universität Berlin, elle a débuté sa carrière à la Chambre de commerce et d’industrie de Boulogne-sur-Mer.

…lire la suite…

Le groupe Pichet lance La Canopée à Grenoble, une construction écoresponsable @GroupePichet

   Source : PICHET

 

Maud Tavel (Présidente de la SPL SAGES, Adjointe au Maire de Grenoble), Vincent Fristot (Adjoint Urbanisme, Logement, Habitat et Transition Énergétique de la ville de Grenoble) et Jérôme Eicholz (Directeur Régional Promotion Auvergne-Rhône-Alpes du groupe Pichet) ont posé la première pierre de la résidence
La Canopée conçue par le groupe Pichet. Un ensemble immobilier écoresponsable implanté au sud de Grenoble, au sein du quartier jeune et urbain « Flaubert ».

Une construction bois-béton à haute performance environnementale

L’ensemble immobilier grenoblois présente une performance énergétique exceptionnelle et s’inscrit dans la démarche de la transition écologique.
L’alliance constructive du bois et du béton permet de doter le bâtiment d’une enveloppe performante, tout en assurant à l’ensemble une architecture singulière. Le groupe Pichet a pour cela eu recours au procédé innovant de panneaux de façades bois ultra isolants provenant de l’usine de fabrication régionale Techniwood (Rumilly).

L’architecture bioclimatique du projet complète ce confort thermique avec des embrasures en biais pour maximiser l’apport de lumière, l’utilisation de brises soleil orientables et une orientation des habitations optimisée. À cela s’ajoutent des dispositifs innovants prévus par le groupe Pichet comme l’utilisation d’une VMC double flux permettant de réchauffer l’air en hiver et de refroidir l’air entrant en été.
La Canopée bénéficie également de jardins d’hiver et de toitures végétalisées. La végétalisation de l’ensemble, en plus d’être un enjeu d’avenir fondamental, participe au confort thermique et au confort de vie des résidents.

> Télécharger le communiqué 

Le quartier de la gare poursuit sa transformation #rennes @Rennes_presse

            Source : Rennes

Une nouvelle phase de travaux commencera le 21 octobre 2019 aux abords de la gare, pour finaliser l’aménagement des espaces publics du quartier, avec comme principe directeur un meilleur partage des espaces publics.

Objectif, pour la fin 2020 : un environnement apaisé, réservé aux piétons et aux circulations douces, arboré et favorisant la biodiversité.

La livraison de la nouvelle gare de Rennes et l’avancement du chantier de la station Gares de la ligne b du métro donnent la cadence des aménagements du secteur. Il s’agit désormais de livrer l’ensemble des espaces publics des abords de la gare pour la mise en service de la ligne b du métro (avenue Janvier, avenue Barthou, boulevard Magenta, boulevard de Beaumont, promenade Alice Guy-Blaché et esplanade Fulgence Bienvenüe).

Les nouveaux aménagements permettront la mise en place du plan de circulation définitif aux abords de la gare : desserte par les transports en commun et accès auto réservé aux riverains et commerçants, bandes cyclables sécurisées et cheminements piétons plus larges et confortables.

Partage de l’espace public pour plus de fluidité et pour des déplacements apaisés

Transports en commun

L’arrivée de la ligne b du métro et la restructuration du réseau de transports en commun offrent une occasion unique de requalifier et d’apaiser les axes de circulation aux abords de la gare, où seuls les riverains et commerçants pourront accéder en voiture.

Le secteur dans son ensemble va s’apaiser avec des voies de bus en site propre (avenue Janvier, place de la Gare, boulevard de Beaumont, boulevard de Solférino). Avant 2013, environ 20 000 véhicules transitaient quotidiennement sur la place de la Gare (l’équivalent de l’avenue du Général Patton, de la rue de Fougères ou de la rue de Châteaugiron). Depuis 2013, et progressivement avec l’avancement des travaux de la gare, le plan de circulation évolue pour encourager l’accès à la gare par le sud et éviter le trafic automobile de transit dans ses abords immédiats.

…lire la suite…

.@domofrance dévoile l’ambition 4 du projet stratégique 2019-2023 @ActionLogement

Source : Domofrance