Novaxia R a collecté 85 millions d’euros en 5 mois* pour investir dans le recyclage de bureaux en logements

Novaxia Investissement a collecté 85 millions d’euros pour Novaxia R, unité de compte d’immobilier résidentiel et responsable issue du recyclage urbain lancée en mars. Fort de cette collecte, Novaxia Investissement annonce avoir engagé le fonds sur 6 projets en vue de les recycler en logements.

Au total, ces 6 projets représenteront la création de plus de 1000 logements une fois recyclés, sans artificialisation nette des sols. Avec ces acquisitions, Novaxia Investissement participe à répondre à pénurie de logement en Ile-de-France, sans artificialiser des terres vertes.

Recyclage urbain
Ces projets sont situés dans les villes à fort potentiel et comportent du recyclage de bureaux en logements, spécialité de Novaxia Investissement et raison d’être de Novaxia R : Clichy-la-Garenne, Paris, Champigny et Rueil-Malmaison. Deux autres projets sont en cours à Nanterre et Saint-Ouen.

Urbanisme Transitoire
En attente des travaux de recyclage de ces biens, Novaxia R mettra gratuitement à disposition d’associations ou de projets les bâtiments le permettant, selon les engagements d’entreprise à mission sur l’urbanisme transitoire de Novaxia Investissement. Depuis janvier 2021, Novaxia Investissement a déjà réalisé plus de 10 projets d’occupations temporaires.

Novaxia R est le premier fonds assurance vie en immobilier doublement labellisé ISR et Finansol, il avait été lancé le 19 janvier avec le soutien d’Emmanuelle Wargon, ministre du logement, puis commercialisé fin mars. Avec cette collecte, Novaxia Investissement est à la recherche de partenaires copromoteurs pour réaliser de nouveaux projets innovants de recyclage urbain ainsi que de futures acquisitions.

Lire le communiqué de presse ICI

  • *entre avril 2021 et août 2021

Habitat en Nouvelle Aquitaine : la Banque des Territoires s’engage à soutenir le programme d’investissement de Clairsienne à hauteur de 285 M€ de prêts sur les trois prochaines années.

Source : Clairsienne – Groupe Action Logement

La convention de partenariat, signée entre la Banque des Territoires et le Groupe 3F1, se traduit en région Nouvelle Aquitaine par le soutien renouvelé de la Banque des Territoires au programme prévisionnel de développement de Clairsienne2. 285 M€ seront mobilisés par la Banque des Territoires pour permettre à Clairsienne de construire 2 600 nouveaux logements et poursuivre les opérations de réhabilitation dans la région. Cette mobilisation partenariale précise le programme de développement pour les trois ans à venir de Clarisienne et confirme les modalités d’accompagnement et d’intervention de la Banque des Territoires.

La société 3F, entreprise majeure du logement social en France, gère un parc de plus de 277 000 logements sociaux, places d’hébergement et commerces à fin 2020. 3F et ses filiales interviennent sur toute la chaîne de valeur du secteur HLM, adaptant leur offre aux besoins de chaque territoire.

Une analyse prévisionnelle menée conjointement entre les sociétés 3F et la Banque des Territoires a permis de juger de la capacité des sociétés 3F à mettre en œuvre son programme d’investissement prévu à fin 2028. La convention de partenariat signée le 1er juillet dernier définit les modalités d’accompagnement financier que la Banque des Territoires pourrait apporter afin d’assurer la bonne réalisation du programme d’investissement des sociétés 3F. La mobilisation financière en prêts sur fonds d’épargne a été évaluée au montant record de près de 5 Md€ (soit 73% du plan de financement total).

Consulter le communiqué de presse ICI

1 Groupe Action Logement
2 Filiale de la société 3F

Partenariat entre le Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) et Chambres d’Agriculture France (APCA) dans le cadre de la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain (PVD).

Source : Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales

Joël Giraud, Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité, se félicite de la conclusion, ce mardi 27 juillet, d’un partenariat entre le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) et Chambres d’agriculture France (APCA) dans le cadre de la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain  (PVD).

Ce conventionnement pluriannuel d’objectifs sur la période 2021-2023 définit les modalités concrètes de la participation des Chambres d’agriculture pour la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain.

Au niveau national, Chambres d’agriculture France est pleinement associée à la gouvernance du programme PVD et rejoint son comité de partenaires. Elle participera ainsi à l’animation du club des petites villes de demain.

Au niveau local, le réseau des chambres d’agriculture apportera son expertise pour aider les collectivités bénéficiaires du programme PVD à répondre à leurs enjeux spécifiques en matière notamment de gestion du foncier, de projets alimentaires ou de projets de développement de l’accueil à la ferme, afin de renforcer l’offre de tourisme durable dans le monde rural. Il mettra également à disposition des collectivités des ressources documentaires utiles pour concevoir leurs projets de territoire.

Lire le communiqué de presse ICI

3F / Nos opérations du mois de juin

Source : 3F

Zoom sur les opérations livrées par 3F en juin à Boulogne-Billancourt et Bagneux (Hauts-de-Seine).

Immobilière 3F : huit étages en béton de chanvre à Boulogne-Billancourt (92)

Contexte : Sur une dent creuse, réaliser en lieu et place d’une maison individuelle un immeuble de 15 logements sociaux (PLAI, PLUS, PLS), allant du T1 au T5. 

Enjeu : Construire un bâtiment à faible empreinte carbone grâce à des matériaux et procédés innovants tout en garantissant aux locataires confort et charges maîtrisées.

Réalisation : Conçu par l’agence d’architecture North by Northwest, le programme intègre du béton de chanvre Tradical® dans les façades, une première en Europe sur un immeuble de huit étages. Jusqu’alors réservé aux bâtiments peu élevés, il a été, pour cet immeuble, projeté sur une ossature bois à une hauteur de 25 mètres.

Ses qualités thermiques garantissent aux locataires un confort optimal en été comme en hiver. Leur facture de chauffage sera maîtrisée avec un coût mensuel estimé à 20 euros pour un appartement de 60 m². Côté acoustique, les bénéfices sont également importants grâce à des propriétés d’absorption du bruit élevées. Enfin, d’une durée de vie moyenne de 100 ans, le béton de chanvre conjugue efficacité et durabilité. Le programme répond à la RT2012 -20%. 

Le plus : Le projet intègre également de la préfabrication (murs de refend en béton, ossature bois) et une énergie renouvelable, via la récupération des calories des eaux grises pour chauffer l’eau froide.

Lire le suite du communiqué de presse ICI

CBRE, réagit aux chiffres du marché des bureaux des grandes métropoles régionales au 1er semestre 2021

Source : CBRE France

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, réagit aux chiffres du marché des bureaux des grandes métropoles régionales au 1er semestre 2021. Plus d’un an après le début de la crise sanitaire, la demande placée enregistre une hausse de 24% par rapport au 1S 2020. Malgré un contexte sanitaire toujours pesant, les métropoles régionales demeurent toujours attractives. Stanislas Leborgne, Directeur Exécutif Régions et Yves Gourdin, Directeur Investissements Régions dressent le bilan de ce 1er semestre et nous livrent leurs perspectives pour la fin de l’année.

Lire le communiqué de presse ICI