Qu’est-ce qu’un bâtiment passif ? Par le Blog Vilogia 

Source : blog Vilogia 


Qu’est-ce qu’un bâtiment passif ?
2020 sera l’ère des bâtiments à énergie positive. D’ici là, les bâtiments passifs deviendront la norme pour les constructions neuves. Définition, avantages, et différences entre bâtiment passif, BBC et à énergie positive.

Le concept de bâtiment passif (« Bpas ») a été développé à partir des années 1970, pour produire des bâtiments économes en énergie et au confort d’usage et d’habitabilité élevé.

Aujourd’hui, le logement passif repose sur : un concept de construction très basse consommation, basé sur l’utilisation de l’apport de chaleur du soleil, une très forte isolation des murs et des fenêtres, l’absence de ponts thermiques, une grande étanchéité à l’air et le contrôle de la ventilation.

 
Trois critères permettent de déterminer si un bâtiment neuf peut obtenir la labellisation allemande de performance énergétique « Passiv’Haus » :

  1. Les besoins en chauffage doivent être inférieurs à 15 kWh/m2/an ou puissance de chauffe inférieure à 10 W/m2 ;
  2. L’étanchéité de l’enveloppe doit être inférieure ou égale à 0,6 vol/h à 50 Pascal. Cette étanchéité est indispensable pour assurer un bon fonctionnement du système mécanique de ventilation et utiliser une ventilation double-flux avec récupération de chaleur ;
  3. Les besoins en énergie primaire totale (chauffage, ventilation, éclairage, eau chaude sanitaire, auxiliaires et équipements électrodomestiques) doivent être inférieurs 120kWh/m2/an.

    En France, l’association La Maison Passive France se charge de certifier les logements passifs répondant à ces critères.
    Quels avantages à vivre dans un logement passif ?

    Une température homogène dans chaque pièce quelle que soit la saison ;

    Une qualité d’air nettement supérieure à celle d’une construction standard ;

    Aucune sensation de froid au niveau des ouvertures (fenêtre, portes, …) ;

    ….en savoir plus….

    EPI Bretagne : projet original d’habitat regroupé pour les épileptiques

    epi bretagne Source : www.epibretagne.org

    Outre le soutien du Conseil Général d’Ille et Vilaine, de l’APF et de Néotoa, le projet est élaboré en partenariat avec la MDPH 35, Rennes Métropole et la Ville de Rennes.

    La réalisation du Projet Saint-Cyr, un habitat regroupé pour personnes épileptiques situé dans le centre de Rennes, est une formidable opportunité d’offrir à des personnes handicapées par une épilepsie active un choix de vie qui allie autonomie et accompagnement. Ce projet porté par l’association EPI Bretagne sera une première en France pour des personnes épileptiques.

    L’objectif est d’offrir, dès 2016, à cinq personnes handicapées par une épilepsie pharmaco-résistante, la possibilité de vivre en appartement individuel, soutenues par un dispositif d’accompagnement au sein d’une résidence de 112 logements sociaux qui fait l’objet d’une reconstruction dans le quartier Saint-Cyr, en plein cœur de Rennes.

    Locataires de Néotoa

    Le dispositif proposé met l’accent sur la prise d’autonomie des personnes. Ainsi un projet de partenariat avec Néotoa, l’Office Public de l’Habitat d’Ille et Vilaine qui redéveloppe le site, a été établi. L’habitat regroupé sera constitué de cinq appartements individuels et d’un espace commun, nommé appartement-ressource, tous adaptés au handicap épileptique. Les personnes concernées seront locataires de leur appartement auprès de Néotoa.

    > Lire la suite…

    De Leblogdesinstitutionnels
    <a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
    <a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

    MGEFI : Christian Pasquetti révèle le projet d’entreprise

    mutuelle_mgefi_logo

    Source : MINE D’INFOS

     

    Christian Pasquetti, directeur général de la MGEFI depuis janvier dernier, nous parle des principaux défis qui attendent la mutuelle et présente le nouveau projet d’entreprise «Calipso ».

    Quels sont les défis qui attendent la MGEFI ?

    L’année 2016 est rythmée par de grands rendez-vous tant en externe (environnement réglementaire et concurrentiel avec Solvabilité 2, des rapprochements entre grands groupes mutualistes…) qu’en interne (renouvellement de la certification AFNOR ISO 9001 2008, affiliation au futur groupe MGEN-Istya & Harmonie mutuelle, réponse à l’appel d’offres du prochain référencement, digitalisation et amélioration des performances de nos services aux adhérents). Autant d’étapes que la MGEFI doit réussir.

    Pour y parvenir, les membres du conseil d’administration et le bureau national m’ont confié la mise en place et le pilotage d’un projet d’entreprise baptisé Calipso (pour « cap sur l’innovation, les performances, la synergie et l’optimisation »). Il est destiné à penser de nouveaux axes stratégiques, adapter nos organisations et modes de fonctionnement aux défis de demain et proposer aux instances dirigeantes,les objectifs qui en découlent.

    > Lire l’intégralité de l’interview

    De Leblogdesinstitutionnels
    <a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
    <a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

    Le printemps de l’investissement est arrivé !

    RESIDE études invest

    Le Groupe Réside Études a fait fleurir 4 nouvelles résidences services seniors, pour son printemps de l’investissement, qui sont, aujourd’hui, proposées en commercialisation. Pré-meublés, les logements de ces résidences sont parfaitement adaptés pour faciliter la vie aux seniors en leur offrant au quotidien un cadre sécurisant mêlant confort, convivialité et services à la personne.

    Découvrez nos 4 nouveaux programmes florissants pour investir à Audenge (33), Brétigny-sur-Orge (91), Dourdan (91), et Wintzenheim (68).

     

     

    En savoir plus : www.groupe-reside-etudes.com

    >De Leblogdesinstitutionnels
    <a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
    <a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

    ICADE : activité logement en forte hausse au 1er trimestre 

    Source : ICADE 

    INFORMATION FINANCIÈRE DU 1er TRIMESTRE 2016
    Activité Foncière :

    o Hausse des revenus locatifs sur l’activité de Foncière Santé (+29,5%),

    o Commercialisation soutenue sur le trimestre avec la signature de nouveaux baux représentant 53 300 m2 sur la Foncière Tertiaire,

    o Hausse de la durée moyenne ferme des baux à 4,5 années sur la Foncière Tertiaire (vs 4,2 années en 2015),

    o Poursuite de la hausse du taux d’occupation financier des actifs de Bureaux à 90,8%

    Activité Promotion :

    o Doublement du chiffre d’affaires de l’activité promotion tertiaire,

    o Hausse de 43% du volume de réservations sur l’activité de promotion logements,

    o Poursuite de la progression du backlog (1 546 millions d’euros au 31 mars 2016, +15,1% vs 31 mars 2015)

    Signature d’une exclusivité sur la cession d’Icade Property Management

    Paiement du dividende de 3,73€/action le 31 mai prochain sous réserve de l’approbation par l’Assemblée Générale

    Perspectives 2016 confirmées : objectif de croissance du CFNC de l’ordre de 3%

    1. CHIFFRE D’AFFAIRES AU 31 MARS 2016

    Au 31 mars 2016, le chiffre d’affaires consolidé d’Icade enregistre une amélioration de 4,7% par rapport au 31 mars 2015. Cette évolution positive est principalement portée par le métier de la Foncière Santé (acquisition de 16 cliniques à l’automne 2015 pour 606 millions d’euros).

    A périmètre constant, le chiffre d’affaires du Groupe Icade est en augmentation de 2,2% sur l’ensemble des activités….en savoir plus…

    Suivre

    Recevez les nouvelles publications par mail.

    Rejoignez 3 150 autres abonnés