Archives du blog

Le groupe MGEN se dote d’une charte des achats responsables

Depuis 2009, le groupe MGEN est engagé dans une politique RSE globale pour améliorer la performance sociale et environnementale de l’ensemble de son activité. Dans cette perspective, il vient de se doter d’une « charte des achats responsables » précisant 12 axes d’amélioration continue.

Lire la suite

SHAM franchit le cap des 300M€ de chiffre d’affaires

Sham, assureur mutualiste spécialiste du secteur de la santé, du social et du médico-social, clôture l’année 2012 sur un bilan positif, avec un chiffre d’affaires en hausse de 1,4 % qui passe pour la première fois de son histoire la barre des 300 millions d’euros et un portefeuille de plus de 8 300 sociétaires, en progression significative depuis plusieurs années.

Lire la suite

Le Groupe Podeliha dévoile son projet stratégique

Le 11 février dernier, M. Francis Stéphan, directeur des Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) Le Val de Loire et Le Toit Angevin, a présenté le projet stratégique du Groupe Podeliha baptisé "Podeliha 2018" aux salariés.

Lire la suite

HABITAT 35 pour le maintien à domicile des personnes âgées

Aujourd’hui, 30% de la population a plus de 60 ans au niveau national. Afin de répondre aux défis du vieillissement de la population, le bailleur social HABITAT 35 a souhaité adapter l’accessibilité de son parc locatif en mettant en place un Plan Stratégique Sénior.

Lire la suite

L’OPH Clichy Habitat publie son rapport d’activité 2011

L’office public de l’habitat Clichy Habitat publie son rapport d’activité 2011. Une année 2011 marquée par le bon rétablissement financier de l’organisme qui lui permettra la sortie du protocole CGLLS en juin 2012.

Lire la suite

Une stratégie renouvelée pour le tourisme breton

Le Conseil régional de Bretagne vient d’adopter l’acte 2 du Schéma régional du tourisme. Objectif : accompagner l’évolution du tourisme breton.

Lire la suite

Le Conseil Général du Loir-et-Cher engage sa stratégie de territoire

Lundi 25 juin, Maurice Leroy, Ancien Ministre, député de Loir-et-Cher et président du Conseil général, a présenté en séance plénière « Loir-et-Cher 2020 », la démarche de prospective stratégique initiée par le Conseil général.

Lire la suite

L’Aube part en campagne…vous allez être surpris !

Des lettres de 2m50 sur 2m à La Défense ? 350  affiches de 4x3m partout dans le métro ? A, B, E, U ? Mais quelle est cette campagne de communication qui joue la carte du bouton rouge, en plein cœur de Paris ?

Lire la suite

L’association de Villepinte se dote d’un nouveau projet associatif

28/03/2012. Le bureau du Conseil d’administration de l’Association de Villepinte a lancé le 15 février 2012 une démarche d’actualisation de son projet associatif…

Lire la suite

Coup d’envoi de la stratégie de marque territoriale pour la Saône-et-Loire

25/01/2012. Plus de 350 personnes : élus, acteurs du monde touristique et économique étaient réunis vendredi 20 janvier à Mâcon pour assister au coup d’envoi de la démarche de marketing territorial pour la Saône-et-Loire, à l’invitation du Conseil général, de la chambre de commerce et d’industrie, de la chambre d’agriculture et de l’agence de développement touristique et de promotion du territoire (ADT)…

En savoir plus

Le Finistère lance sa marque pour la promotion du département


Le 27 septembre dernier, la marque Finistère était officiellement lancée, à Océanopolis, lieu symbolique de la vitalité du département. Une marque et une signature qui la résume : "Tout commence en Finistère".
Avec cette marque Finistère, le Conseil général affiche une large ambition : renforcer la notoriété du département, accroître son attractivité envers de futurs habitants, acteurs économiques, artistes et créateurs…, conquérir de nouveaux investisseurs, faire progresser le tourisme, mais aussi séduire les Finistériens et conforter leur sentiment d’attachement au département. Lire la suite

Angers Loire Valley: Une stratégie de marque pour renforcer l’attractivité du territoire



UNE NOUVELLE RÉFÉRENCE PARMI LES MÉTROPOLES FRANÇAISES

Pour être toujours plus attractive, la métropole angevine a souhaité développer une stratégie de marque qui a pour mission d’accroître sa visibilité et son rayonnement. Parmi les atouts de la métropole angevine : une situation privilégiée, avec une excellente accessibilité, un cadre de vie exceptionnel et une dimension environnementale remarquable, un tissu économique diversifié, des pôles d’excellence et d’innovation technologiques reconnus, un pôle d’enseignement supérieur majeur, une offre culturelle abondante et de qualité, un patrimoine historique et naturel d’exception, un territoire riche de son potentiel humain hautement qualifié.

AFFIRMER NOTRE AUTHENTICITÉ ET LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES

Angers, est l’une des rares métropoles à pouvoir revendiquer aussi fortement, la qualité de vie et le dynamisme.


L’ATTRACTIVITÉ, MOTEUR DU DÉVELOPPEMENT

 Pour se développer, le territoire doit être capable d’attirer des capitaux, des investisseurs, des entreprises, des étudiants, des chercheurs, des talents… Dans la concurrence entre les territoires, qui se joue à l’échelle mondiale, la capacité à se distinguer, à séduire et à être repéré par les décideurs est primordiale. L’image de la métropole est donc déterminante pour renforcer son attractivité, accroître son dynamisme économique, créer de nouvelles richesses au service des habitants. Lire la suite

Comment la Région Picardie a réinventé son tourisme

Adoption du Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs

La concertation entamée en 2009 a porté ses fruits. En adoptant, le 24 juin dernier, le Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs, le Conseil régional de Picardie a dessiné les contours d’un véritable modèle touristique picard : celui d’une stratégie co-construite, visant un développement touristique fort, qui profite à tous et préserve l’environnement.

Une politique partenariale

Le tourisme est un domaine transversal qui mobilise de nombreux partenaires stratégiques et opérationnels. Tous ont contribué à l’élaboration du SRDDTL depuis le début de la concertation, entamée en janvier 2009. Le SRDDTL a deux vocations :

  • d’une part, construire une vision et définir une feuille de route claire pour les actions de développement touristique régional à moyen terme ;
  • d’autre part, rassembler et fédérer les partenaires et acteurs autour de cette vision du développement touristique de la Picardie.

Le modèle picard

Le tourisme est une activité économique qui bénéficie d’une bonne dynamique en Picardie et qui contribue à l’attractivité régionale et à la qualité de vie des habitants. Le modèle de tourisme développé dans le SRDDTL est environnementalement et socialement soutenable. C’est-à-dire que, sans occulter sa fonction de développement économique, il se veut accessible à tous et respectueux de l’environnement, au sens large : préserver la faune et la flore, créer de l’emploi qualifié au niveau local, promouvoir les bonnes pratiques en matière de transport…

Un outil stratégique

Le SRDDTL sera la plateforme stratégique régionale sur laquelle s’appuieront les collectivités, organismes et acteurs œuvrant dans le domaine du tourisme. Il propose une vision renouvelée et pragmatique du développement touristique régional qui s’appuie sur des partenariats renforcés et sur un modèle de gouvernance exemplaire entre organismes de tourisme de Picardie.

Enfin, ce schéma fera l’objet d’un pilotage collectif permanent et d’évaluations régulières afin de l’ajuster aux évolutions contextuelles et structurelles et d’être en capacité d’anticiper les mutations rapides que connaît le secteur du tourisme.

Schéma Régional de Développement Durable du Tourisme et des Loisirs

Grands ports maritimes : bilan de la réforme portuaire de 2008

Le rapport du groupe de travail du Sénat sur la réforme portuaire de 2008 a été publié le 6 juillet 2011. Il conclut que la réforme, effective depuis le 3 mai 2011, est insuffisante à enrayer le déclin des grands ports maritimes français. Il avance 15 propositions pour relancer leur activité. Ces propositions se structurent en quatre axes :

  • l’élaboration d’une stratégie nationale des ports, qui allège la tutelle de l’État en décentralisant la gouvernance des grands ports maritimes au profit des collectivités du "bassin" portuaire et qui encourage les investissements portuaires à travers des sociétés de développement local,
  • l’émergence d’un État coordonnateur et facilitateur, qui donne aux ports la maîtrise de la gestion de leur politique foncière et simplifie la réglementation en permettant notamment le recours aux procédures dérogatoires pour réaliser les projets des ports, de Réseau ferré de France et de Voies navigables de France. Le rapport préconise également la poursuite de la modernisation des services douaniers et le développement de zones logistiques,
  • l’amélioration de la desserte de l’arrière-pays des ports et de la représentation des opérateurs terrestres dans la gouvernance portuaire,
  • enfin, un renforcement de la promotion commerciale, une modernisation du dialogue social création de sociétés privées de manutentionnaires à capitaux publics sur le modèle allemand pour garantir une concurrence loyale dans les ports, notamment ceux de l’Outre-mer.

La contribution du groupe communiste, républicain, citoyen et des sénateurs du Parti de gauche (CRC-SPG) souligne que si les propositions du rapport sont en mesure de faire naître "un réel espoir" de développement des transports propres, leur financement sera "déterminant" pour assurer leur succès.

Plus d’informations sur le portail du Sénat

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 792 autres abonnés

%d bloggers like this: