Primonial et Crédit Mutuel Arkea, un partenariat structurant

primonial

20090528KT93C82T-1-CreditMutuelArkea250x51

 

Des atouts solides pour poursuivre un plan de développement ambitieux

S’appuyant sur la solidité du Crédit Mutuel Arkéa, le groupe Primonial ambitionne de devenir le 1er acteur français en gestion de patrimoine de taille institutionnelle, visant 18 Mds € d’encours sous gestion d’ici 2018.

L’entrée au capital du Crédit Mutuel Arkéa, à hauteur de 45 %, permettra au groupe Primonial de s’appuyer sur un groupe bancaire solide et de pérenniser son actionnariat, dans l’objectif de maintenir une croissance forte.

Les deux acteurs collaborent déjà via Suravenir, la filiale d’assurance-vie et de prévoyance du Crédit Mutuel Arkéa, pour la commercialisation du contrat Sérénipierre.

 

..en savoir plus…

 

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Zone euro : le ralentissement économique au 2e trimestre se confirme

financial statement with calculator and penRetrouvez l’actualité des marchés financiers et de l’économie de la semaine, synthétisée par les experts de la salle des marchés du Crédit Mutuel ARKEA.

Les tensions géopolitiques au Proche Orient et le drame aérien en Ukraine en fin de semaine monopolisent l’attention des investisseurs

Zone euro : le ralentissement économique en Zone euro au 2e trimestre se confirme

La Banque d’Italie vient en effet d’abaisser ses prévisions de croissance 2014 de 0.7% à 0.2% (croissance attendue nulle au 2e trim., après une contraction de 0.1% au 1er trim.), à la suite de l’institut national de la statistique qui n’attend plus qu’une croissance comprise entre [-0.1%;+0.3%].
L’écart se creuse donc avec les prévisions du gouvernement (+0.8%). En parallèle, la Banque centrale allemande estime que l’activité allemande a stagné au 2e trim., en raison des tensions géopolitiques à l’étranger. La BCE a annoncé le remboursement de 21.5 Md€ des 2 LTRO à 3 ans par les banques de la Z.E cette semaine, plus important montant depuis décembre 2013. Sans demandes accrues de liquidités de la part des banques, lors de l’opération hebdomadaire d’allocation de liquidités de la BCE demain, l’excédent de liquidités en Z.E chutera à [100;110 Md€], ce qui pourrait entraîner une hausse des taux de l’Eonia, en cette fin de mois. En fin de semaine dernière, l’escalade des tensions géopolitiques a primé sur la crainte des impacts du placement en redressement judiciaire de la holding de tête du groupe Espirito Santo sur la banque du même nom.
L’ensemble des taux obligataires à 10 ans des pays de la Z.E sont repartis nettement à la baisse, y compris ceux des pays périphériques, proches de leurs plus bas. Les taux d’Etat à 10 ans allemands, français et espagnols ont signé ce jour de nouveaux plus bas historiques, à respectivement 1.141%, 1.555% et 2.548%. De même, le taux à 10 ans américain a renoué avec ses points bas de mi-mai à 2.44%.

États-Unis : J. Yellen déclare au Congrès que la "reprise américaine n’est pas complète", lors de son audition semestrielle

La Présidente de la Fed juge qu’à ce stade (i) le taux de participation sur le marché du travail demeure faible, (ii) le marché immobilier s’affaiblit, (iii) l’investissement des entreprises est en deçà des attentes et (iv) les salaires stagnent. Elle a néanmoins averti qu’en cas d’amélioration plus marquée que prévu du marché du travail, la Fed pourrait relever ses taux directeurs plus tôt qu’anticipé par les investisseurs (mi-2015).

Autres : Chine : Le taux de croissance du 2e trim., à +7.5% sur un an, est ressorti supérieur aux attentes et à celui du 1er trim. (+7.4%), grâce aux mesures de soutien budgétaires et monétaires implémentées depuis avril. Les chiffres de juin de la production industrielle (+9.2%), des ventes au détail (+12.4%) et des investissements (+17.3%) sont conformes aux attentes. Seule la faiblesse du marché immobilier perdure (ventes de logements en baisse de 9.2% au 1er semestre, 2e baisse mensuelle consécutive des prix immobiliers urbains), suscitant quelques craintes.

>En savoir plus : Consulter la note en PDF

>

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google
<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Le groupe SNI tire le bilan de l’année 2013

20130123102512GROUPESNI

Le groupe SNI, acteur de la relance, filiale immobilière d’intérêt général de la Caisse des dépôts, publie son rapport d’activité de l’année 2013.

André YCHE, Président du Directoire, déclare : « …En 2013, comme en 2012, le groupe SNI a traversé une telle période de recueillement, destinée à lui permettre, après le plan de relance 2009-2011, de retrouver ses équilibres, de reconstituer son potentiel, d’assurer ses marges.

Cette pause a été mise à profit pour préparer l’avenir, c’est-à-dire une nouvelle phase de développement :

  • à moyen terme, par le déploiement de notre plan numérique ;
  • à plus court terme, par la constitution et le rodage des " GIE Territoires " ;
  • à l’horizon 2014, en préparant la relance du logement intermédiaire (ARGOS) et du logement social.

Cette nouvelle étape de croissance, qui s’annonce, s’inscrit clairement sous le signe de l’ouverture : décloisonnement interne par le biais des GIE qui structurent notre Groupe ; intégration plus poussée au Groupe CDC à travers la communauté du Logement ; appel aux investisseurs institutionnels grâce au projet ARGOS pour le logement intermédiaire ; ouverture au monde HLM par le resserrement de nos relations avec le GIC pour le logement social. Autant d’évolutions sans risques, grâce à la forte identité acquise par notre Groupe lui-même au terme de plusieurs années d’effort. »

Télécharger : Rapport d’activité 2013 – Groupe SNI

SNI_Rapport-d-activité

>

>Source : www.groupesni.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google
<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

LogiEst : Lancement de l’application mobile « Mon LogiEst »

logiestTéléchargeable à la rentrée sur android et iOS (iphone), LogiEst crée la première application pour smartphone entièrement dédiée à ses locataires.

L’objectif : plus d’échanges et une réponse personnalisée à leurs besoins ! Cette application fonctionnelle, gratuite et sécurisée, leur offrira ainsi tous les services et informations nécessaires : l’espace « Loyer/ charges » leur permettra notamment de consulter leur avis d’échéance, leur consommation d’eau mensuelle et de payer leur loyer en ligne, l’espace « Logement » les informera sur les travaux prévus et mettra à leur disposition des conseils pour bien assurer leur logement, etc., l’espace « Mes contacts » regroupera toutes les coordonnées qui leur sont utiles et enfin l’espace « Mes démarches » regorgera de conseils pour les accompagner au quotidien (changement de situation familiale, de coordonnées, déménagement, sinistre…).

Un outil sur-mesure pour chacun des locataires de LogiEst !

Pour en savoir plus télécharger :

La lettre d’information des Partenaires – Juillet 2014

La lettre d’information des Locataires – Juillet 2014

.

>Source : www.logiest.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

ADIL 93 : Le Grand Paris et les politiques du Logement

adil-93Chaque année, l’Agence Départementale d’Information sur le Logement de la Seine-Saint-Denis (ADIL 93) organise un débat sur un thème d’actualité.

.

Le 13 juin de cette année, le sujet était : « LE GRAND PARIS et les POLITIQUES du LOGEMENT »

  • Quelles incidences des réformes institutionnelles sur l’accès au logement des Franciliens ?
  • Quelles nouvelles compétences en matière d’habitat pour la Région, les départements, les communautés d’agglomération et communes ?
  • Quel impact en matière de fiscalité et de financement des futurs projets de construction neuve ?
  • Quel rôle stratégique pour la « super Région » en matière de maîtrise foncière ?

Les actes du débat le Grand Paris et les Politiques du Logement sont disponibles !

Télécharger : Actes du débat Le Grand Paris et les Politiques du Logement – 2014

.

>Source : www.adil93.org

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Le Groupe Polylogis se met à la page du numérique !

groupe-polylogis-thumbLe bailleur social Polylogis a mis en place le vote électronique par accord collectif de groupe signé le 25 mars 2014 afin d’élire les représentants du personnel. Les 1200 collaborateurs du Groupe, et particulièrement les 70% sur le terrain dans les résidences, peuvent désormais voter à distance via Internet. Démarche sécurisée et simplifiée, participation en forte hausse et organisation du vote facilitée : une opération réussie pour le bailleur, qui est ainsi fin prêt pour les prochaines élections de locataires en fin d’année.

Le dispositif, mis en place pour la première fois pour les élections professionnelles de mai 2014 pour la société LogiRep et le GIE LogiStic (filiales du Groupe Polylogis), proposait aux 660 collaborateurs de l’Union Économique et Sociale (UES) d’élire leurs représentants en ligne via l’Intranet.
Avec le vote électronique, les collaborateurs de « terrain », gardiens et employés d’immeubles ont ainsi eu la possibilité de choisir entre vote par correspondance ou vote en ligne : « Ce vote est moins contraignant pour nous gardiens sur le terrain : avec Internet, c’est plus facile d’y penser surtout de passer à l’action. En quelques clics, la question du vote est réglée ! », explique Chantal Venant-Puges, gardienne à Sevran.

…En savoir plus sur le vote électronique – Polylogis…

.

>Source : www.polylogis.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

COPEO s’inquiète des directions envisagées pour la 3ème période des CEE

logo-copeoInadéquation entre les dernières préconisations du CSE et les moyens disponibles

 

COPEO, société de services spécialisée dans la Maîtrise de la Demande en Énergie, exprime ses interrogations face aux récentes actualités du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). La société réagit notamment à l’amendement, adopté par le Conseil Supérieur de l’Énergie (CSE) le 10 juillet dernier, visant à obliger les fournisseurs de carburants à réaliser plus de 50% de leur obligation d’économies d’énergie dans le domaine du transport et de la mobilité : un projet qu’elle juge irréaliste et dangereux.

« La volonté affichée de rendre le dispositif plus exigeant, et donc plus vertueux, est louable, » commente Olivier GENE, Directeur Délégué de COPEO. « Mais cette préconisation du CSE sur les transports nous semble concrètement inapplicable. Par ailleurs, aujourd’hui le Pôle National des Certificats d’Économies d’Énergie ne dispose pas des ressources suffisantes pour faire son travail, ce qui met en danger économique des dizaines de sociétés en attente de délivrance de CEE : le point commun entre ces deux sujets ? Des ambitions qui ne s’accompagnent pas des moyens de les atteindre ! »

Le transport, secteur négligé, deviendrait soudain prépondérant

Exiger des fournisseurs de carburants qu’ils réalisent la moitié de leur objectif dans les domaines du transport et de la mobilité est, en soi, un principe de bon sens. Mais les moyens d’actions et marges de manœuvres qui sont mis à leur disposition pour atteindre cet objectif sont dérisoires : en effet, le transport représente aujourd’hui seulement 27 – soit moins de 10% – des 304 fiches d’opérations standardisées éligibles aux Certificats d’Économies d’Énergie (contre 193 pour le bâtiment résidentiel et tertiaire). Résultat : au 31 mai 2014, ce secteur ne représentait que 1,1% des CEE délivrés depuis l’origine du dispositif*. Comment alors, imaginer inverser la tendance suffisamment pour qu’il représente,! d’ici 1 à 3 ans, 50% des CEE délivrés aux fournisseurs de carburant ?

Plus encore, alors que l’ensemble des fiches est en cours de révision en vue de la 3ème période, seulement une fiche transport compte parmi les fiches de priorité 1 qui seront publiées par arrêté en août prochain : la fiche TRA-EQ-01 concernant le transport intermodal combiné rail-route**. Le restant des fiches révisées ne sera pas publié avant la fin de l’année – au plus tôt. Parallèlement, un texte, qui sera étudié ce mercredi par le CSE, prévoit d’abroger l’ensemble des arrêtés définissant les fiches antérieures, à compter du 1er janvier 2015 : en d’autres termes, les fournisseurs de carburants courent le risque de démarrer la 3ème période avec 50% de leur! objectif purement et simplement irréalisable, ce qui ne manquerait pas de porter préjudice au dispositif, et de l’affaiblir.

« Nous réclamons plus de cohérence et de pragmatisme dans les propositions relatives à la 3ème période, mais aussi et surtout dans la gestion de la fin du dispositif transitoire pour le restant de cette année, » conclut Olivier GENE. « L’efficacité environnementale du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie n’est plus à prouver ; la nécessité d’en repenser les modalités, également. Mais nous courons un réel risque d’échec si le Gouvernement persiste à ne pas se donn! er les moyens de ses ambitions. »

* Source : DGEC / ** Source : ATEE

.

>Source : www.copeo.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Un nouveau site internet pour la Fondation Rennes 1

mime-attachment

Plus interactif, plus intuitif, plus convivial, et riche en témoignages, le nouveau site Internet de la Fondation Rennes 1 est en ligne !

Il vous procurera un meilleur confort de navigation que cela soit sur votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone en vous permettant d’être encore mieux informés sur les actions et le réseau de la Fondation.

Rendez-vous sur : https://fondation.univ-rennes1.fr

.

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google
<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

La Gestion Urbaine de Proximité : quel enjeu pour les bailleurs sociaux ?

ImpressionLa Gestion Urbaine de Proximité, un sujet stratégique pour les collectivités pilotes des démarches, et sur lesquels les organismes HLM sont très attendus…

photo

« La GUP on en fait au quotidien », OUI, mais encore faut-il le faire savoir et montrer les efforts et financements engagés !

Les organismes HLM ont des obligations dans le cadre des conventions d’abattement TFPB.

Pour valoriser auprès des partenaires les démarches engagées, maintenir la qualité des sites dans un contexte de raréfaction de moyens, Habitat & Territoires Conseil aide les organismes à :

  •   Formaliser et capitaliser leurs pratiques
  •   Apporter leur contribution aux partenaires
  •   Construire des stratégies d’intervention différenciées en fonction des sites, à partir d’indicateurs clés de gestion et de fonctionnement résidentiel
  •   Développer des outils et des process avec les équipes de proximité

Concrètement, ces actions visent à :

  •   Mesurer les impacts des projets sur les coûts de gestion de l’organisme et les charges des locataires
  •   Améliorer la gestion opérationnelle des déchets
  •   Reprendre en gestion des équipements et des espaces
  •   Ajuster la conception pour améliorer le fonctionnement résidentiel
  •   Améliorer la qualité résidentielle

Disposant d’un référentiel riche en la matière sur les territoires et d’une connaissance approfondie du jeu des acteurs locaux, Habitat & Territoires Conseil évalue les dynamiques mises en œuvre et propose des axes d’amélioration.

.

>Source : www.habitat-territoires.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

 

 

Standard & Poor’s : Rapport complémentaire sur le Département du Bas-Rhin

standard and poors ratingStandard & Poor’s a publié le  11 juillet 2014, son rapport complémentaire sur le Département du Bas-Rhin.

Ce rapport fait suite à l’attribution des notes ‘AA-/A-1+’, perspective ‘stable’,  par Standard & Poor’s, le 17 juin 2014.

>En savoir plus : Télécharger le rapport complémentaire

www.standardandpoors.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Trois Moulins Habitat inaugure 143 logements à Canohès et Cabestany

groupe-polylogis-thumb3_MOULINS_HABITAT

.

les 16 et 17 Juillet, Trois Moulins Habitat, filiale du Groupe Polylogis, a inauguré 143 nouveaux logements répartis dans 3 résidences à Canohès et à Cabestany.

Ces programmes répondent à une demande locale de plus en plus importante en logements sociaux de la part des pouvoirs publics et confirment ainsi l’implantation du Groupe en Languedoc-Roussillon.

A la demande des différentes municipalités, les projets de Canohès et de Cabestany inscrits dans le cadre de la stratégie du Groupe : « loger plus, loger mieux », ont été réalisés afin de favoriser une plus grande mixité sociale.

  • Résidence « Les Jardins de Tellus » : 5 bâtiments de 50 logements à Cabestany ;
  • Résidence « Les Loges du Parc » : 2 bâtiments de 47 logements à Canohès ;
  • Résidence « Romanis » : 4 bâtiments de 46 logements à Canohès.

.

…En savoir plus sur le projet de Canohes et de Cabestany…

.

.

>Source : www.polylogis.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Déploiement FTTH : le financement de 7 nouveaux projets validé

7 nouveaux projets de réseaux d’initiative publique et 12 départements concernés ont reçu un accord de principe du Premier Ministre Manuel Vall pour le financement de l’internet très haut débit. L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Tarn et Garonne et le Val de Marne sont les porteurs de ces projets. Ils viennent rejoindre les 17 réseaux d’initiative publique, couvrant 21 départements, qui ont déjà fait l’objet d’un tel accord depuis le lancement du Plan France Très Haut Débit.

Au total, 56 dossiers pour 68 départements ont déjà déposé une demande de subvention pour bénéficier du soutien financier de l’État pour le déploiement du très haut débit sur le territoire. Ils représentent un investissement attendu de 7 milliards d’euros sur 5 ans et un objectif de 4 millions de foyers raccordes en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH).

Axelle LEMAIRE secrétaire d’État chargée du Numérique, déclare que « l’enjeu de numérisation de nos territoires, permettant un accès à l’ensemble des habitants, est crucial pour l’avenir de notre pays. Le Plan France Très Haut Débit avance bien, l’État répond à ses engagements. Le lancement de l’Observatoire pour mesurer l’état de cet avancement s’inscrit dans la démarche de transparence de l’action publique portée par le Gouvernement. Il montre aussi que le grand mouvement initié par le Plan France Très Haut Débit se concrétise progressivement, pour nos concitoyens, dans les villes comme dans les zones rurales ».

>En savoir plus : Télécharger le communiqué de presse – Déploiement FTTH

.

>Source : www.economie.gouv.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Standard & Poor’s : Rapport complémentaire sur la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

standard and poors ratingStandard & Poor’s a publié le 11 juillet 2014, son rapport complémentaire sur la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY).

Ce rapport fait suite à la confirmation des notes ‘A+/A-1’, perspective ‘stable’, par Standard & Poor’s, le 13 juin 2014.

>En savoir plus : Télécharger le rapport complémentaire

www.standardandpoors.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Jean-René ETCHEGARAY, nouveau Président de l’AUDAP

logo_audapLe 10 juillet dernier, l’Assemblée générale et le bureau de l’Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP) ont été installés avec les nouveaux élus à la suite du renouvellement des instances municipales et intercommunales du mois de mars 2014. Jean-René ETCHEGARAY a été désigné à la présidence de l’Agence. Il succède à Jean-Pierre VOISIN.

Aujourd’hui maire de Bayonne et Président de l’Agglomération Côte Basque – Adour, Jean-René Etchegaray connait bien l’Agence d’Urbanisme. Il a siégé dans les instances de l’AUDAP depuis 2009 en tant que Président du SCoT Bayonne Sud Landes. Il sera accompagné dans sa mission par deux vice-présidents : Marie-Pierre Cabanne, vice-présidente du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, et Marc Cabane, Président du Syndicat Mixte du Grand Pau.

.

.

>Source : www.audap.org

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Bouygues Construction : acquisition de la société canadienne Plan Group

bouygues constructionBouygues Energies & Services, filiale de Bouygues Construction, annonce la prise de participation majoritaire dans la société canadienne Plan Group, spécialiste du génie électrique et mécanique (conception, installation, maintenance et services associés, domotique et infrastructures de réseaux). Basée en Ontario à Toronto, et également implantée à Ottawa, Montréal et Vancouver, Plan Group a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 361 millions de dollars canadiens, soit environ 242 millions d’euros, et emploie 1 700 collaborateurs.

Jean-Philippe Trin, Président-directeur général de Bouygues Energies & Services, déclare : « Le Canada présente aujourd’hui des perspectives économiques porteuses à court et moyen termes. Au-delà du facility management et du génie électrique, nous souhaitons profiter de l’excellente implantation de Plan Group pour développer nos autres savoir-faire en matière de génie thermique et d’infrastructures de réseaux (lignes, postes, éclairage public, digital), centrales photovoltaïques et biomasse… ».

>En savoir plus : Télécharger le CP – Acquisition Plan Group

>Source : www.bouygues-construction.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Zone euro : hausse des taux d’État et baisse des indices actions

financial statement with calculator and penRetrouvez l’actualité des marchés financiers et de l’économie de la semaine, synthétisée par les experts de la salle des marchés du Crédit Mutuel ARKEA.

Les doutes quant à la santé de la plus importante banque cotée du Portugal provoquent un retour de l’aversion au risque

Zone euro : la défiance vis à vis des pays périphériques entraîne la hausse de leurs taux d’Etat et la baisse des indices actions

Avec une baisse de 1.1% en mai, la contraction de la production industrielle a été généralisée en Europe au mois de mai. Après la chute de 1.8% en Allemagne et de 1.3% au Royaume-Uni, les données pour la France et l’Italie, 2ème et 3ème économies de la Z.E, montrent également un fort recul : la production industrielle baisse de 1.7% en France et, en Italie, elle reflue de 1.2%, plus fort repli mensuel depuis nov. 2012.  Le Ministre des Finances français a décidé d’abaisser le taux de rémunération du livret A de 1.25% à 1% dès le 1er août, un plancher historique, ne suivant ainsi pas les préconisations (rémunération à 0.75%) du Gouverneur de la Banque de France. Les investisseurs s’inquiètent de l’exposition de Banco Espirito Santo (BES) au groupe Espirito Santo, dont la holding de tête Espirito Santo International est en grande difficulté financière, et qui détient 49% de Espirito Santo Financial Group (ESFG), lui-même 1er actionnaire de BES (20.1% du capital). ESFG vient d’ailleurs de céder 5% du capital de BES afin d’honorer ses dettes. Sous la pression de la Banque centrale portugaise, de nouveaux Directeur général, vice Président et Directeur financier viennent d’intégrer l’équipe de direction de BES. BES indique disposer d’un coussin de capital de 2.1 Md€ pour faire face à des pertes éventuelles. La Banque portugaise ne constitue pas un risque systémique pour la Z.E, d’autant que l’État portugais pourrait la renflouer en dernier ressort, via son enveloppe dédiée de 6.4 Md€. Le taux souverain à 10 ans portugais a brièvement dépassé les 4%, avant de refluer, s’appréciant toutefois de 20 bp à 3.78% sur la semaine.  Dans ce climat de défiance, la Grèce n’a néanmoins réussi à émettre le 10/07 que 1.5 Md€ d’obligations d’État à 3 ans, vs [2.5-3 Md€] espérés, à 3.5%. Ses taux à 10 ans ont dépassé et se maintiennent depuis au-delà des 6%. De même, les taux d’État à 10 ans italiens et espagnols ont bondi de respectivement 6 bp à 2.94% et de 7 bp à 2.82% le 10/07, tandis que les taux des obligations d’Etat à 10 ans allemands et français, recherchées, reculaient, proches de leurs points bas historiques.

États-Unis : aucune précision quant au 1er relèvement des taux directeurs dans le compte-rendu de la réunion de la Fed des 17 & 18 juin

Les membres de la Fed se sont accordés sur un arrêt du 3e plan d’assouplissement quantitatif en cours au mois d’oct., si le rebond de l’économie se confirme. Ils ont, de plus, répété qu"une période considérable" pourrait s’écouler entre l’arrêt des achats de titres par la Fed et la 1re hausse de taux directeurs. Les modalités d’une diminution progressive des 4 200 Md$ d’actifs au bilan de la Fed ont été abordées mais non tranchées.

>En savoir plus : Consulter la note en PDF

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel="me" href="https://plus.google.com/107146227449191020933/"></a>Mon profil Google

<a href="http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me" rel="author"> Ma bio en résumé</a>

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 783 autres abonnés

%d bloggers like this: