Réhabilitation des 74 logements dédiés aux seniors de la résidence : OSICA

OSICA

Construite en 1975, la résidence pour personnes âgé es Les Tarâtres comporte 74 logements T1 bis et un T2. L’établissement dispose également de locaux collectifs et résidentiels tels que : une salle de restauration/salon, une cuisine, une bibliothèque, des salons d’étage, des ateliers, ainsi que des locaux techniques et des caves.

La résidence a fait l’objet d’un important programme de rénovation mené par OSICA en coopération avec AREPA : enveloppe des bâtiments, parties communes, intérieur des logements. Le programme de travaux a permis de rénover tous les logements et d’améliorer les services dans la résidence. Le défi de ce chantier a été de concilier plusieurs mois de travaux tout en prés ervant la sécurité et le bien-être des personnes âgées présentes sur site. Défi relevé grâce au partenaria t étroit entre OSICA et AREPA.

OSICA, avec le souci permanent d’améliorer la quali té et le confort du cadre de vie des habitants, a investi 2 243 927€ pour l’ensemble des travaux réalisés. Le financement de l’opération a été assuré par des fonds propres OSICA, des prêts de la Caisse des Dépôts, d e la Caisse nationale assurance vieillesse Île-de-F rance et des subventions du Conseil Régional d’Île-de-France et du Conseil général des Hauts-de-Seine.

La réhabilitation a respecté la démarche environnementale HQE® du Conseil régional d’Île-de-France. Le s travaux de réhabilitation ont permis de diviser par plus de deux les déperditions thermiques, d’améliorer significativement la performance énergétique de la résidence et d’assurer ainsi une meilleure maîtrise des charges locatives.

Lire la suite

Nantes Saint-Nazaire se dote d’un puissant outil de développement et de promotion

nantes« Nantes Saint-Nazaire Développement » : une agence économique et internationale

L’internalisation croissante des flux et des filières d’excellence conduit la métropole Nantes Saint-Nazaire à se doter d’un puissant outil de développement et de promotion. 

 

C’est ainsi qu’à partir du 1er janvier 2015, l’Agence internationale Nantes Saint-Nazaire et Nantes Métropole Développement fusionnent pour donner naissance à « Nantes Saint-Nazaire Développement », une agence de développement économique et international.

Cette nouvelle structure constitue une nouvelle étape dans la coopération entre Nantes et Saint-Nazaire. Elle s’inscrit dans le cadre du nouveau pacte métropolitain avec l’objectif de mobiliser et de renforer tous les moyens au service de l’emploi et de l’attractivité.

 

Nantes Saint-Nazaire Développement est dotée de quatre missions principales :

  1. la prospection des entreprises, des investisseurs et des talents en France et à l’international
  2. l’accueil et l’accompagnement d’entreprises, d’investisseurs et de talents
  3. la coordination et la promotion du territoire pour les rencontres professionelles
  4. l’animation, la promotion et le marketing du territoire en France et à l’international

 

Une gouvernance partenariale

La nouvelle structure sera gouvernée par ses 3 membres fondateurs (Nantes Métropole, la CARENE et la CCI Nantes St-Nazaire) auxquels seront associés la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique et la Chambre des Métiers.

Source : www.nantes-just-imagine.com

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Logements intermédiaires : PRIMONIAL et PERL innovent

PRIMONIAL REIM lance PATRIMMO CROISSANCE, première SCPI de Nue-Propriété, en s’appuyant notamment sur le savoir-faire de PERL leader en matière de nue-propriété résidentielle en France.
Patrimmo Croissance permet de combiner les caractéristiques de rentabilité et de risque de la nue- propriété, et celles de la SCPI : pas de souci de gestion, diversification du patrimoine, mutualisation du risque et mise de fonds modérée.
L’investisseur peut choisir entre deux modes de détention : en direct ou en unités de compte au sein de contrats d’assurance vie. La SCPI est constituée dans une optique de valorisation du patrimoine et ne distribuera pas de revenus.
L’objectif de gestion de la SCPI est de capitaliser la performance potentielle, non garantie, correspondant au remembrement de l’usufruit et de la nue-propriété des actifs immobiliers sous- jacents, corrigé des éventuelles plus ou moins-values constatées lors de la valorisation annuelle des actifs immobiliers sous-jacents et réalisées lors de la vente desdits actifs.
Laurent Fléchet, Président du Directoire de Primonial REIM déclare : « Après la SCPI Primovie, Patrimmo Croissance est une nouvelle innovation de Primonial REIM qui va permettre aux investisseurs de revenir sur le marché résidentiel dans des conditions optimales, grâce à un véhicule collectif de capitalisation à long terme, sans risque locatif direct.»
Laurent Mogno, Directeur général délégué de PERL : « Nous nous félicitons de la création de ce véhicule collectif, qui va ouvrir la nue-propriété résidentielle à de nouveaux investisseurs. Patrimmo Croissance marque une véritable étape dans la réponse au besoin de construction de logements pour actifs, particulièrement dans des zones à forte pression foncière qui sont aussi des gages de valorisation.»
La politique d’investissement de Patrimmo Croissance vise à constituer un patrimoine immobilier, principalement résidentiel, dans le cadre de l’acquisition de la nue-propriété de biens. Les acquisitions porteront sur des immeubles construits ou en état futur d’achèvement. La SCPI s’attachera, prioritairement, à acquérir des biens offrant un niveau de prestations élevé, localisés dans des territoires en déficit d’offre de logements et bénéficiant d’un dynamisme démographique (Paris et région parisienne, Côte d’Azur, agglomération lyonnaise, pays genevois…).

En savoir plus

LA BRETAGNE, 3E RÉGION FRANÇAISE DANS LES BIOTECHNOLOGIES

Source : site Bretagne

Nouvelles Filières économiques

LA BRETAGNE, 3E RÉGION FRANÇAISE DANS LES BIOTECHNOLOGIES
La« BioMap 2015 » vient d’être publiée : cette cartographie annuelle des forces de la bio-industrie française conforte la 3e place de la Bretagne dans les biotechnologies, derrière les Régions Ile-de-France et Rhône-Alpes.

Lire la suite

NPNRU : les HLM répondent présents

Source : site USH

NPNRU : les Hlm seront au rendez-vous et investiront 10 à 12 milliards d’euros

L’Union sociale pour l’habitat, membre du conseil d’administration de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a dès hier soutenu l’adoption de la liste des quartiers qui bénéficieront du soutien de l’agence.

L’Union sociale pour l’habitat se réjouit du lancement du nouveau programme national de réonovation urbaine confirmé ce jour à Boulogne-sur-Mer et à Lens par le Président de la République.
Lire la suite

Lyon Confluence : Fontanel Immobilier réalisera l’îlot G

Source : site Lyon Confluence

Fontanel Immobilier réalisera l’îlot G
Lyon Confluence, aménageur du quartier de La Confluence®, annonce le choix du lauréat pour l’îlot G, Dernier îlot de la première phase de La Confluence, il participe à la couture du quartier existant de Perrache – Sainte-Blandine au nouveau quartier. L’îlot G a été attribué à l’équipe menée par Fontanel Immobilier avec Gaëtan Le Penhuel Architectes (Paris), Z Architecture (Lyon), Big Bang Paysagistes, EODD (bureau d’étude HQE) et ARCADIS (société de conseil).

La consultation pour l’îlot G a été engagée début 2014 auprès de 6 promoteurs (Bouwfonds Marignan immobilier, Diagonale, Eiffage Immobilier, Fontanel Immobilier, OGIC, SIER).

4 équipes ont été sélectionnées au printemps :
– Bouwfonds Marignan – Marc Barani Architecte – Atelier Vera & Barrand
– Diagonale – Atelier d’architecture Brenac – Gonzalez-Gauthier+Conquet Architectes
– OGIC – Eric Lapierre Architecture – Atelier Régis Gachon
– Fontanel Immobilier – Gaëtan Le Penhuel Architectes – Z Architecture

Pour en savoir plus, consultez le Communiqué de Presse

ALEXANDRA FRANCOIS CUXAC PROMOTION recrute un Responsable du développement

AFC Promotion est un spécialiste dynamique et reconnu de la promotion immobilière présent en Aquitaine, en Midi Pyrénées et en Languedoc Roussillon.

ALEXANDRA FRANCOIS CUXAC PROMOTION recrute pour son agence de Toulouse : un Responsable du développement foncier

Vos Missions :
– créer, développer et entretenir votre propre réseau d’apporteurs fonciers,
– suivre l’évolution du marché,
– budgéter les projets,
– faire réaliser des études de capacité et des A.P.S.
Vos atouts :
– excellentes compétences de communication écrite et orale
– bonne connaissance des techniques de négociation,
– parfaite connaissance du marché de l’immobilier neuf toulousain,
– loyauté, rigueur, esprit corporate

www.afc-promotion.fr

Envoyer CV à : nousrejoindre@afc-promotion.fr

4ème ETUDE DES FINANCES LOCALES – Arkea Banque E&I et Forum Gestion des Villes

Logo_Forum_gestion_villes

EXE ARKEA 431

-


Dans un contexte socio-économique tendu, les collectivités locales ont poursuivi leur effort d’investissement

Paris, 17 décembre 2014 – Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels en partenariat avec le Forum pour la Gestion des Villes, et avec le soutien de l’Association Française des Investisseurs (Af2I), publie sa note d’analyse des finances locales. Celle-ci apporte un éclairage sur les résultats financiers des régions, départements, grandes villes et de leurs EPCI à fiscalité propre, sur la base des derniers comptes administratifs connus.

Les investisseurs s’intéressent au financement du secteur public local. En effet, cette nouvelle classe d’actifs leur permet à la fois de financer l’économie réelle, de se diversifier et de trouver des rendements attractifs. Toutefois, ils sont en attente d’une analyse impartiale du risque lié aux collectivités locales. Cette note a donc été conçue pour donner une vision objective de la santé financière des collectivités locales. Elle rappelle les grandes notions relatives à l’analyse financière des comptes locaux et étudie, par niveau de collectivités, les résultats financiers des derniers comptes administratifs connus, ceux de l’année 2013.

  • Une conjoncture économique qui reste défavorable aux collectivités locales en 2013

Les finances locales en 2013 s’inscrivent dans un contexte en tout point similaire à celui de l’année 2012. La situation économique du pays, qui se caractérise par une stagnation économique, une montée du chômage, une demande sociale accrue ou encore un marché immobilier en berne, continue d’impacter négativement les équilibres financiers locaux. Et ce d’autant plus que les dotations d’Etat sont gelées et que l’augmentation des taux de fiscalité est politiquement plus difficile.

  • La baisse de l’autofinancement n’empêche pas la hausse de l’effort d’investissement

L’année 2013 met en évidence la poursuite de la dégradation des principaux indicateurs financiers des grandes collectivités locales. Alors que les contraintes pesant sur l’évolution des recettes perdurent, les dépenses continuent de progresser sous l’effet de frais de personnel dynamiques et d’une demande sociale forte. Ainsi l’autofinancement du bloc local s’est à nouveau détérioré. Malgré ce resserrement de leur marge d’autofinancement, l’effort d’investissement des collectivités locales a progressé en 2013, tiré par le bloc communal et les régions. Cet accroissement de l’investissement a été financé par une hausse modérée de l’endettement et par une forte utilisation de la trésorerie constituée les années antérieures.

> Découvrez dés à présent la dernière étude

Lire la suite

[emploi] Delphis recherche son chargé(e) de mission RSE et Habitat et Services

DelphisEngagée dans le développement de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) dans le logement social depuis 2006, DELPHIS est à l’origine d’EURHO-GR, premier référentiel RSE européen dans ce secteur.

DELPHIS a également développé des référentiels de qualité de service (Qualibail) et de maintien à domicile (Label Habitat Senior Services), qui connaissent un déploiement important depuis plusieurs années.

Pour renforcer la diffusion de ces référentiels et le développement d’outils complémentaires, DELPHIS recherche un(e) chargé(e) de mission.

VOTRE MISSION

Au sein d’une équipe de 6 salariés, sous la responsabilité du Délégué Général, le (la) chargé(e) de mission contribuera à développer les activités menéers dans les axes « RSE » et « Habitat et Services ».

Télécharger l’annonce

www.delphis-asso.org

[emploi] Delphis recherche son chargé(e) de mission Patrimoine & Environnement

Delphis

L’axe « Patrimoine et environnement » de DELPHIS intègre l’ensemble de ces attentes collectives dans les réalités et pratiques des bailleurs sociaux et de leurs Directions Techniques. Ses travaux insèrent concrètement les logiques du développement durable dans la gestion et le renouvellement du patrimoine bâti des entreprises membres : construction neuve et nouveaux bâtiments à haute performance, réhabilitation et maintenance courante de l’existant, mise en conformité réglementaire, etc. Ces activités participent de plein pied à la stratégie Europe 2020 destinée à réduire de 20 % les consommations énergétiques au sein de l’Union Eurpéenne d’ici 2020.

Loin de se limiter à la simple entrée thermique, les activités de l’axe  » Patrimoine et environnement » promeuvent une vision élargie de la durabilité. Autour de la thématique de l’efficacité énergétique sont abordés différents enjeux complémentaires prenant en compte la qualité d’usage des logements, la problématique du bâtiment sain, son insertion dans le contexte urbain et dans une offre intégrée de services.

VOTRE MISSION :

Au sein d’une équipe de 6 salariés, sous la responsabilité du Délégué Général, le(la) chargé(e) de mission aura en charge l’animation de l’axe de travail « Patrimoine & Environnement »

Télécharger l’annonce

www.delphis-asso.org

 

Standard & Poor’s – Région Ile-de-France : Rapport complémentaire

standard poors_ratingStandard & Poor’s publie ce jour, 16 décembre 2014, son rapport complémentaire de notation pour la Région Ile-de-France, que vous trouverez en pièce jointe.

Ce rapport fait suite à la confirmation des notes ‘AA/négative/A-1+’ de la Région le 5 décembre 2014.

Télécharger le Rapport

www.standardandpoors.com

Standard & Poor’s confirme les notes ‘A+/A-1′ de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

standard poors_rating

Standard & Poor’s a confirmé le vendredi 12 décembre 2014 les notes de référence à long terme ‘A+’ et à court terme ‘A-1’ de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY). La perspective reste ‘stable’.

La note ‘A+’ indique la forte aptitude de la CASQY à honorer ses obligations financières.

Télécharger le Rapport

www.standardandpoors.com

Standard & Poor’s confirme les notes ‘A+/A-1′ du Département du Bas-Rhin

standard poors_ratingStandard & Poor’s a confirmé le vendredi 12 décembre 2014 les notes de référence à long terme ‘A+’ et à court terme ‘A-1’ du Département du Bas-Rhin. La perspective reste ‘stable’.

La note ‘A+’ indique la forte aptitude du Département du Bas-Rhin à honorer ses obligations financières.

Télécharger le Rapport

www.standardandpoors.com

Standard & Poor’s confirme les notes ‘A+/A-1′ du Département de la Dordogne

standard poors_ratingStandard & Poor’s a confirmé le vendredi 12 décembre 2014 la note de référence à long terme ‘A+’ et à court terme ‘A-1’ du Département de la Dordogne. La perspective reste ‘stable’.
La note ‘A+’ indique la forte aptitude du Département à honorer ses obligations financières.

Télécharger le Rapport

www.standardandpoors.com

Baromètre RH des collectivités locales 2014

BAROMETRE RANDSTADSource : Randstad

Au travers de ses enseignements et des témoignages de responsables territoriaux qu’il propose, notre baromètre RH 2014 témoigne d’une réelle prise de conscience de la mesure de ces enjeux. Elle appelle désormais des actes volontaires de début de mandat.

Pour sa cinquième édition, le baromètre RH des collectivités locales 2014 propose, à un moment charnière de la Décentralisation, un précieux instantané des projections et intentions des décideurs publics locaux sur l’emploi territorial.

En effet, les prochains mois vont voir des dizaines de milliers d’agents publics locaux changer d’employeur du fait de la mutualisation de services au sein du « bloc communal », de la métropolisation et de la réforme territoriale. Cette révision inédite du périmètre et des compétences de nombreuses collectivités va nécessairement interroger, en cascade, les modes de management et le cœur de l’organisation et des administrations locales. C’est une évidence, les enjeux RH seront au centre des nouveaux mandats ! Les municipaux et intercommunaux qui débutent ; les départementaux et régionaux qui seront renouvelés en 2015.

D’autant que l’État et la Cour des comptes engagent fermement les collectivités à améliorer leur contribution à la réduction des déficits publics ; une voie qui impliquera des rationalisations et une maîtrise accrue des dépenses de personnel.

 

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 963 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :